(publicité)
(publicité)

Le groupe italien Luxottica, leader mondial des lunettes haut de gamme qui doit prochainement fusionner avec le français Essilor, a annoncé sa décision de se retirer de la Bourse de New York.

Dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, le groupe, également coté à la Bourse de Milan, a expliqué qu'entre les 1er mai 2016 et 2017, les échanges boursiers aux Etats-Unis n'avaient représenté que 3,7 pour cent du total des volumes des échanges sur son titre.

Luxottica a souligné que maintenir une cotation aux Etats-Unis représentait "des coûts administratifs significatifs", et précisé qu'un tel retrait était aussi pertinent à la lumière de la prochaine fusion avec Essilor.

"Le retrait du NYSE (New York Stock Exchange, ndlr) s'insère dans le processus de simplification de l'organisation du groupe mené depuis deux ans", a noté son président exécutif Leonardo Del Vecchio, cité dans le communiqué.

"Luxottica a été la première entreprise italienne à être cotée aux Etats-Unis en 1990, avant d'être cotée en Italie. Nous serons toujours fiers de ce choix courageux qui a donné au groupe une grande visibilité et prestige au niveau international", a-t-il ajouté.

M. Del Vecchio a précisé que cette décision n'affecterait "en aucune manière la vision stratégique (du groupe) aux Etats-Unis, qui représente notre principal marché".

En 2016, le lunettier italien a réalisé en Amérique du Nord 60 pour cent de son chiffre d'affaires.

Luxottica a prévu de débuter la procédure vers le 6 juin. Le groupe italien doit fusionner d'ici fin 2017 avec Essilor, numéro un mondial des verres ophtalmiques, pour former le leader mondial de l'optique avec une capitalisation boursière de plus de 50 milliards d'euros.

La future entité, dont le siège social sera basé à Charenton-le-Pont (Val-de-Marne), où est déjà installé Essilor, sera cotée à la Bourse de Paris. Elle pèsera plus de 15 milliards d'euros de chiffre d'affaires et comptera plus de 140.000 employés dans le monde.(AFP)