Groupe Arnault, la holding privée du PDG du groupe de luxe LVMH Bernard Arnault, fait partie des investisseurs ayant participé à une levée de fonds de 40 millions de dollars pour développer le site de vente en ligne de mode Lyst.

Lyst, dont le siège est à Londres, a annoncé jeudi avoir levé 40 millions de dollars auprès d'investisseurs divers tels que "l'actionnaire de référence de LVMH (Groupe Arnault), Accel Partners (qui ont investi dans Facebook), Balderton Capital (groupe Yoox-Net-à-Porter)" ou encore "un fonds d'investissement basé à New York", dont l'identité n'est pas communiquée. Le site internet n'a pas dévoilé le montant investi par chaque partie. La holding de Bernard Arnault ainsi que le fonds américain sont de nouveaux actionnaires, contrairement aux autres investisseurs, qui avaient déjà participé à deux tours de table précédents, pour un total de 60 millions de dollars levés.

Lyst, lancé en 2011, donne accès depuis sa plateforme à plus de 11.000 magasins en ligne (tels Harrods ou Topshop) et marques (Burberry, Valentino, Alexander McQueen, etc.).

Il revendique "des millions d'utilisateurs mensuels" et affirme "générer à présent des centaines de millions de ventes pour l'industrie de la mode et a enregistré une croissance annuelle de plus de 300 pour cent au cours des trois dernières années", dans son communiqué.

Cette levée de fonds va lui permettre de poursuivre son "internationalisation" et de financer "sa croissance" et celle de ses équipes à Londres et New York.

"Notre modèle a progressé de façon exponentielle aux Etats-Unis et au Royaume-Uni et ce tour de table va nous permettre de proposer Lyst à des consommateurs de mode du monde entier", s'est félicité Chris Morton, co-fondateur et président du site. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS