Mango condamné pour contrefaçon face à Isabel Marant

Isabel Marant a eu gain de cause. Dans la bataille qui l’opposait à Mango, la chaîne de vêtements espagnole, la créatrice parisienne a obtenu la condamnation pour contrefaçon de chaussures.

Le tribunal de grande instance de Paris a reconnu que la marque catalane avait copié une paire de bottines : la Scarlet. Isabel Marant a fait valoir son droit d’auteur alors qu’elle avait engagé cette procédure depuis 2013.

Le montant de l’amande est de 20 000 euros ainsi que 10 000 euros de dédommagement pour la créatrice française. Ses défenseurs réclamaient une somme supérieure en se basant sur un chiffre d’affaires de 350 000 euros, soit un prix de vente hors taxes de 100 euros. Mais les avocats de Mango parlaient de 27 000 euros de chiffre d’affaires.

La somme sera complétée par une publication officielle.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS