Mayhoola pourrait acheter Lanvin

Mayhoola Group pourrait racheter Lanvin. Le propriétaire qatari de Valentino, Balmain et Pal Zileri serait en pourparlers avec Shaw-Lan Wang la propriétaire majoritaire de Lanvin, selon WWD.

Pour le moment WWD appelle à la prudence quant à cette acquisition car Shaw-Lan Wang n’est pas pressée de vendre - et peut être capricieuse. Lanvin et Mayhoola n’ont pas encore répondu.

Mayhoola aurait déjà été intéressé par Lanvin, avant l'acquisition de Balmain par le groupe de placements en 2016, mais a refusé le prix de Shaw-Lan Wang, soit près de 500 millions d'euros.

L'intérêt persistant de Mayhoola pour Lanvin laisse présager que le groupe souhaitera étendre son écurie dans l’industrie de la mode.

Contrairement à plusieurs de ses plus grands concurrents, Lanvin dépend largement de ses partenaires de vente en gros et du prêt-à-porter, ce qui signifie que le commerce de détail et les accessoires restent ouverts.

Mme Wang refuse simplement de vendre ou de laisser le capitale être dilué

La nouvelle directrice de la création, qui a été nommée en mars dernier, n'a pas encore réussi à rentrer en résonnance avec le public, car de nombreuses pièces sur le site Lanvin sont actuellement en vente à hauteur de 50 pour cent. En outre, la maison de mode a eu du mal à attirer suffisamment de nouveaux clients, alors que les dépenses dans le secteur du luxe sont en baisse et que le sous-investissement perdure. L'actionnaire majoritaire Shaw-Lan Wang serait réticente à injecter de nouveaux capitaux dans la marque.

Elle aurait également empêché l'investisseur privé et associé Ralph Bartel d'investir plus d'argent dans la maison de mode, car cela affecterait sa participation dans Lanvin. « Il est clair que la situation de la société se dégrade rapidement et maintenant elle est dans une impasse », a déclaré une source à Reuters. « Mais comme Mme Wang refuse simplement de vendre ou de laisser le capitale être dilué, il n'y a rien que nous puissions faire à ce sujet. C'est tellement triste pour la marque et son personnel. »

La maison de couture française a embauché la société de conseil Long Term Partners pour effectuer une vérification et ses conclusions, qui devraient être présentées au conseil d'administration à la fin de ce mois, incluront des domaines où la maison de mode peut réduire ses coûts, selon le rapport. La maison de mode devrait enregistrer une perte nette de plus de 10 millions d'euros, pour l'exercice 2016, par rapport aux bénéfices de 6,3 millions d'euros déclarés au cours de l'exercice 2015.

Photo : By HerryLawford (herry) [CC BY 2.0 ( http://creativecommons.org/licenses/by/2.0)], via Wikimedia Commons

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS