• Home
  • Actualite
  • Business
  • Millet s’apprête à produire une partie de ses chaussures en France avec une nouvelle usine

Millet s’apprête à produire une partie de ses chaussures en France avec une nouvelle usine

By Odile Mopin

19 août 2021

Business

Millet

L’année dernière, le groupe textile Chamatex a initié et piloté la construction d’une usine 4.0 de chaussures de sport haut de gamme. Cette nouvelle unité, en Ardèche, vise à relocaliser partiellement la fabrication de chaussures de marques d’outdoor comme Salomon et Millet, partenaires et actionnaires du projet.

Pour le spécialiste de la montagne de Lafuma Groupe, les premières productions sortiront de l’usine ardéchoise au printemps 2023. En attendant, un an après la pose de la première pierre, Millet va inaugurer le 16 septembre cette unité automatisée, baptisée « Advanced Shoe Factory 4.0 ». Millet s’est engagé à présenter un bilan carbone neutre en 2025. Cela passe notamment par une production de proximité. La relocalisation en France d’une partie de la production est donc un enjeu majeur. Cela permettra de minimiser l’empreinte carbone, de créer des emplois (une cinquantaine sur le site dans les trois ans à venir).

Cette organisation de la production et de la logistique en circuit court permettra de bénéficier d’une meilleure réactivité et flexibilité sur le marché européen, mais aussi d’accroître la compétitivité face à l’Asie grâce à la robotisation des chaînes d’assemblages.

Le nouveau site, implanté à Ardoix, s’étend sur plus de 2000 mètres carrés et a nécessité un investissement de 10 millions d’euros. Il emploie d’ores et déjà une vingtaine de personnes pour produire 15 000 paires de chaussures d’ici la fin de l’année 2021. A terme, sa capacité de prototypage et de production permettra de développer et d’assembler 500 000 paires par an et de générer entre 10 et 15 millions de chiffre d’affaires.