• Home
  • Actualite
  • Business
  • Myanmar: 4.000 ouvriers en grève pour une augmentation salariale

Myanmar: 4.000 ouvriers en grève pour une augmentation salariale

By Anne-Sophie Castro

24 févr. 2015

Business

À Myanmar (Birmanie), les protestations des travailleurs du secteur textile continuent. Le pays, qui depuis 2011 a initié son processus d’ouverture démocratique, a réactivé le développement de son activité industrielle et vit actuellement un des plus moments les plus graves de son histoire avec 4.000 ouvriers en grève réclamant une augmentation de salaire.

Ces dernières années, Myanmar a vu les grèves s’enchaîner, malgré qu’elles aient baissé depuis 2013 lorsque le gouvernement avait imposé un salaire minimum. Cependant, il y a une quinzaine de jours, les zones industrielles de Shwe Pyi Thar et Hlaing Tharyar ont vu leur activité se détenir.

En grève pour 25 euros de plus par mois

Les ouvriers en grève réclament une augmentation de 30.000 kyats (25 euros) par mois. Cette hausse permettrait au salaire de s’élever à 80.000 kyats (67 euros) par mois. Les ouvriers du textile réclament également une augmentation de salaire après la première année de travail, en plus des améliorations des conditions de travail et des contrats temporaires.

La police est intervenue afin de disperser les protestants et de mettre fin à la grève. Les forces de l’ordre ont procédé à évacuer une des usines occupées par les travailleurs. Il s’agit de la société E-Land, propriétaire d’un groupe de Singapour où des milliers de personnes y travaillent.

Myanmar