• Home
  • Actualite
  • Business
  • Nona Source, la plateforme de revente de tissus de LVMH, ouvre son premier showroom au Royaume-Uni

Nona Source, la plateforme de revente de tissus de LVMH, ouvre son premier showroom au Royaume-Uni

By Danielle Wightman-Stone

12 mai 2022

Business

Image: The Mills Fabrica

Nona Source, la plateforme de revente qui revalorise les tissus et cuirs non utilisés par les maisons de mode et de maroquinerie du groupe LVMH, a ouvert son premier showroom britannique au sein de l’incubateur The Mills Fabrica à Londres.

La start-up a été lancée l'année dernière au profit de la communauté créative. Elle repose sur la revente de matières excédentaires des marques de mode et de maroquinerie du groupe LVMH, proposées à des prix compétitifs allant jusqu'à 70 pour cent du prix de gros d'origine.

Plateforme digitale, Nona Source n’exploitait jusqu’ici qu'un showroom à Paris. Depuis le 11 mai, le showroom de Londres permet aux professionnels basés au Royaume-Uni de poursuivre leurs efforts pour une mode durable et circulaire à travers leurs collections en utilisant des matériaux invendus de haute qualité. Les professionnels du secteur peuvent fixer un rendez-vous privé avec un expert de Nona Source directement sur son site web. Romain Brabo, co-fondateur de Nona Source, a déclaré dans un communiqué : « Je suis très heureux que nous ouvrions un showroom à Londres pour notre premier anniversaire, dans l'un des lieux les plus créatifs du monde. C'est une étape importante dans l'engagement de Nona Source à développer la créativité circulaire et la réutilisation créative, ainsi que dans son soutien aux jeunes designers et aux talents et marques émergentes ».

Un nouveau showroom physique au cœur de Londres

Romain Brabo, expert achats matières et fabrication prêt-à-porter chez Givenchy puis Kenzo, deux maisons du groupe LVMH, a découvert pour la première fois en 2017 des tissus de haute qualité stockés dans les entrepôts des maisons de couture. Il y voit alors une opportunité de donner une nouvelle vie à ces invendus. Grâce à Dare, le programme « intrapreneurial » de LVMH, un incubateur de nouveaux projets visant à transformer les nouvelles idées en solutions concrètes, Romain Brabo s'est associé à ses Anne Prieur Du Perray et Marie Falguera pour lancer la plateforme de revente Nona Source.

Image: Nona Source

Le service est déjà utilisé par des créateurs britanniques, notamment Richard Malone, Bianca Saunders et Stella McCartney, pour qui Nona Source est une « plateforme circulaire révolutionnaire qui va bouleverser l'industrie de la mode ».  « L'industrie du prêt-à-porter a un énorme problème de déchets textiles, et ce n’est plus un secret pour personne. Actuellement, moins de un pour cent des matériaux utilisés dans la production textile sont recyclés », a ajouté la créatrice britannique. « C'est là que Nona Source intervient, en récupérant ces incroyables tissus inutilisés auprès des plus grandes maisons de mode du monde et en les proposant à des prix compétitifs - ce qui signifie qu'ils sont accessibles pour toutes les marques, nouvelles et anciennes ».

Le showroom est installé au sein de l’incubateur The Mills Fabrica à Kings Cross, à Londres. Un espace financé par le groupe Nan Fung, basé à Hong Kong, pour faire progresser les solutions régénératrices et les innovations durables à travers la mode et l'agri-tech.

Nikita Jayasuriya, directeur général de The Mills Fabrica, a déclaré : « Nous sommes ravis de nous associer à Nona Source pour le lancement de leur premier showroom officiel au Royaume-Uni, chez The Mills Fabrica. L’ambition de Nona Source s'aligne non seulement sur la nôtre en matière de durabilité, mais elle est également pionnière d'une nouvelle industrie de la mode qui place l'éthique circulaire et l’objectif zéro déchet au premier plan du luxe et du design d'avant-garde. Chez The Mills Fabrica, nous sommes très fiers de soutenir Nona Source dans son parcours et de l'accueillir dans notre communauté. »

Cet article a initialement été publié sur FashionUnited.com. Il a été traduit et édité en français par Maxime Der Nahabédian.

LVMH
Nona Source