Le spécialiste français des vêtements pour enfants Orchestra-Prémaman a annoncé lundi avoir réalisé un chiffre d'affaires de 140,4 millions d'euros au premier trimestre de son exercice décalé 2018/19, en baisse de 8,9 pourcent, plombé par une météo défavorable et la restructuration de sa dette.

L'activité du groupe a pâti "d'un démarrage tardif de la saison estivale" en raison de conditions météorologiques défavorables au début du trimestre pour le secteur du textile, a justifié Orchestra dans un communiqué.

"À cet effet exogène est venu s'ajouter une restructuration de la dette bancaire et obligataire du groupe, qui a momentanément réduit la disponibilité des produits dans les rayons puériculture", a ajouté le groupe sans détailler davantage. Il était parvenu fin juin à un accord avec ses créanciers en vue de restructurer son endettement.

Dans le détail, la France connaît un recul de 8,9 pourcent de son activité tandis que la zone Belux (Belgique/Luxembourg) est en baisse de 12 pourcent. L'international (hors Belux) fléchit de 5,8 pourcent.

Le groupe n'a pas communiqué d'objectifs chiffrés pour son exercice annuel mais a confirmé "sa stratégie d'amélioration de sa profitabilité et de réduction de son niveau de stock". (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS