L’activité tourne encore largement au ralenti pour de nombreux commerçants qui s’inquiètent des échéances à venir. Le réseau des Urssaf a visiblement pris cette inquiétude en compte puisqu’il vient d’annoncer que les travailleurs indépendants ne seraient pas prélevés cet été. Le communiqué indique que l’échéance du 20 juillet ne sera pas prélevée, ni celle du 5 août et du 25 août. Un report systématique à condition d'avoir opté pour le prélèvement automatique.

Étalement des remboursements sur trois ans

Cette décision s'applique à tous les travailleurs indépendants, à l’exception des praticiens auxiliaires médicaux. Attention, il s'agit d'un report et non d'une exonération. Les prélèvements reprendront à la rentrée. La tendance qui se dessine indique néanmoins que la reprise se fera en douceur. Le gouvernement, rappelle le site lecommerce.fr, a déjà annoncé que toutes les TPE et PME pourront étaler leurs remboursements jusqu'à trois ans. Les Urssaf et la sécurité sociale des indépendants ont indiqué quant à eux que les modalités d'accompagnement dans le cadre de la reprise des prélèvements seraient précisées ultérieurement. Un dispositif de soutien pour compenser le paiement des charges personnelles est actuellement à l'étude.

Rappelons également que le paiement des charges sociales pour les entreprises les plus impactées par la crise sanitaire (c'est-à-dire les entreprises de moins de 250 salariés et travailleurs indépendants des secteurs relevant du tourisme, de l'hôtellerie, de la restauration, du sport, de la culture, du transport aérien et de l'événementiel, à condition d'avoir subi une baisse de leur chiffre d’affaires d'au moins 80 pour cent mais aussi toutes les entreprises de moins de 10 salariés et travailleurs indépendants, tout secteur d'activité confondus, qui ont été contraints de fermer sur décision administrative) ont été annulés sur la période s'étalant du 1er février au 30 avril 2020.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS