L'entreprise de prêt-à-porter féminin Janine Pauporté a été reprise vendredi par les propriétaire de la marque de vêtements Weinberg à la barre du tribunal de commerce de Roanne (Loire). Dans son jugement, dont l'AFP a obtenu une copie, le tribunal a validé l'unique offre de reprise, déposée par l'industriel Gilles Benhamou, de l'entreprise textile du Coteau (Loire), tout en déplorant le faible niveau de l'offre qui s'élève à 150.000 euros.

La société WBG, qui appartient à ASDI (holding familiale de Gilles Benhamou), indique qu'elle reprendra au total 22 salariés sur les 43 de Pauporté SAS et de sa filiale PB Distribution.

Janine Pauporté, qui fêtera son centenaire en 2020, se présente comme une marque "moyen haut de gamme, pour femmes voluptueuses et coquettes de plus de 50 ans". Elle sous-traite depuis une quinzaine d'années la quasi-totalité de sa production en Bulgarie.

En 2008, le groupe de Gilles Benhamou, spécialisé dans les composants électroniques, avait engagé une première diversification dans le prêt-à-porter féminin, en rachetant les actifs de la marque Weinberg à la barre du tribunal de commerce de Bourges (Cher). (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS