Promod Germany demande l'ouverture d'une procédure d'insolvabilité

La liste des sociétés de prêt-à-porter en difficulté s'allonge. Affaibli par la pandémie, le détaillant Promod Germany GmbH a déposé une demande d'ouverture de procédure d'insolvabilité au tribunal de Cologne, indique un communiqué publié par le cabinet d’avocats Kreplin & Partner.

Promod Germany GmbH dispose actuellement de 32 succursales nationales dans de nombreuses villes allemandes, y compris françaises. Le communiqué indique que celles-ci restent ouvertes, tout comme l’e-shop de la marque : « les commandes se poursuivent comme d’habitude ». Tous les travailleurs concernés (222 employés) ont été rapidement informés de la procédure.

Un processus de restructuration est envisagé afin de soutenir la gestion des activités de Promod Deutschland GmbH. D'autre part, la société mère en France a déjà fait part de son soutien.

« Notre objectif reste de remettre à neuf les opérations commerciales avec des mesures appropriées, même en cette période difficile et extraordinaire », a déclaré Andreas Lobmeyr, directeur général de Promod, via un communiqué.

Au moment de la dernière demande de mise en faillite, en 2016, environ 600 employés travaillaient dans 74 succursales pour le détaillant de mode féminine en Allemagne.

La première boutique Promod a été ouverte en 1975 par Francis-Charles Pollet. Son fils, Julien Pollet, a été nommé président de Promod en 2018, après avoir travaillé pour la société Louis Vuitton en tant que Chef de groupe maroquinerie homme, selon son profil Linkedin.

Crédit : Promod Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS