• Home
  • Actualite
  • Business
  • Raf Simons remet le couvert sur sa plateforme de vente personnelle

Raf Simons remet le couvert sur sa plateforme de vente personnelle

By Herve Dewintre

4 nov. 2021

Business

Raf Simons avait marqué les esprits avec le lancement l’année dernière d’une plateforme digitale, multidisciplinaire et indépendante de sa marque éponyme. Le célèbre designer renouvelle l’opération en mettant en avant des pièces uniques ainsi qu’une collaboration avec Pieter Stockmans.

Quelques heures après la mise en activation du site, tout avait quasiment disparu, que ce soit les dernières copies de livres rares publiés dans les années 2000, que ce soit les plaids uniques conçus et fabriqués par le Studio Raf Simons à Anvers. Des articles mis en vente pour la première et dernière fois. C’était en décembre 2020. Le site baptisé History of My World venait de naitre, pour disparaître quasiment aussitôt. Ce nom faisait référence à l’intitulé d’une collection conçue lors du dixième anniversaire de la marque Raf Simons en 2005.

History of my World, précise pourtant le bref communiqué, est une entité distincte : il ne faut pas la confondre avec la marque éponyme du créateur belge. Il était décrit comme « un écho unique et direct de Raf Simons, une fenêtre personnelle et intime sur un processus de réflexion, sur un monde. » L’iconique créateur venait en fait d’inventer une manière singulière de tisser un lien intime avec ses nombreux admirateurs par le biais d’un site commerçant. Raf Simons se raconte avec ses créations.

Une histoire personnelle de bols, de bracelets en cristaux et de chaussures sur mesure

Ce lien sera donc consolidé cette année encore avec une deuxième salve de pièces uniques, de collaborations inédites, d’éditions limitées et d’objets tout spécialement sélectionnés par Raf Simons lui-même. Fini les plaids, les bougies et les livres, place désormais aux bols conçus en collaboration avec son illustre compatriote Pieter Stockmans. Le modèle choisi est le bol Expression (le modèle favori de Raf Simons depuis toujours), dont les bords épais, adaptés à l’usage quotidien, la porcelaine brillante et le design minimal sont bien connus depuis plusieurs décennies des afficionados du célèbre céramiste flamand.

Le graphisme de cette édition limitée est tiré de la collection Automne-hiver de Raf Simons. La vidéo de cette collection avait d’ailleurs été tournée à C-Mine, l’ancien site minier de Genk en Belgique où le studio Pieter Stockmans est précisément installé. Cet ensemble de bols est lancé en édition limité : 150 exemplaires. Notons que cette collaboration s’inscrit dans le cadre d’une initiative du MoMu (le musée de la Mode d’Anvers) qui pour célébrer sa réouverture a initié vingt collaborations entre talents déjà reconnus, jeunes espoirs de la mode, de l’art, de la musique ou du cinéma.

Aux cotés de cette édition limitée, figureront également une réédition surprise d’une archive : deux hoodies provenant de la collection automne-hiver 2001 ainsi qu’une collaboration avec Swarovski : des bracelets « squelette » entièrement sertis de cristaux, proposés en différentes couleurs et en deux tailles. Ils seront exclusivement proposés sur History of My World. Si tout avait disparu en quelques heures en décembre 2020, ce ne sera pas nécessairement le cas pour cet opus de 2021 puisque certaines pièces ne seront fabriquées qu’après la commande : c’est le cas de chaussures entièrement réalisées à la main et sur mesure - comptez six semaines environ pour la réalisation et la livraison.

Crédit photo : Klaartje Lambrechts

Raf Simons
SWAROVSKI