• Home
  • Actualite
  • Business
  • Réindustrialisation : le plan France Relance a-t-il atteint son objectif ?

Réindustrialisation : le plan France Relance a-t-il atteint son objectif ?

By Herve Dewintre

30 mars 2022

Business

Velcorex

Depuis l’été 2020, l’Etat a déployé le plan France Relance, doté de 100 milliards d’euros, pour relancer l’économie française. Les objectifs fixés ont-ils été atteints, notamment en ce qui concerne la réindustrialisation du territoire ?

Le renforcement de la compétitivité des entreprises et la réindustrialisation du territoire constituaient, avec l’accélération de la transition écologique et le renforcement de la cohésion, l’un des trois piliers du plan France Relance déployé par le Gouvernement en 2020 pour relancer l’économie française. Fin 2021, 72 milliards d’euros avaient été engagés et 42 milliards d’euros décaissés. Premier bilan : les deux objectifs macro-économiques de court terme, fixés en Septembre 2020 ont été atteints : le niveau d’activité d’avant crise a été retrouvé à la fin du troisième trimestre 2021 et le niveau de chômage a baissé.

Par ailleurs, le déficit public devrait être proche de 7 pour cent, soit 1 point de moins que prévu, tandis que près d’un million d’entreprises ont été créées en 2021 (INSEE). En matière de compétitivité et d’attractivité, la France est restée en 2020 au premier rang européen pour l’accueil des investissements internationaux. Ces résultats, soulignés par le comité d’évaluation indépendant de France Relance (présidé en 2021 par M. Benoît Coeuré), le Fonds monétaire international, l’Organisation de coopération et de développement économiques, ou encore des observateurs indépendants comme le Prix Nobel Paul Krugman, placent la France parmi les pays européens bénéficiant du rebond le plus fort.

Un tiers des entreprises industrielles ont été soutenues pour relocaliser ou développer des activités en France

En ce qui concerne les effets de long terme, ce sont principalement les TPE et les PME qui se sont saisis des dispositifs, se projetant au dela de la crise en dépit des incertitudes économiques et sanitaires. En 2021, 700 400 entreprises ont bénéficié d’une baisse des impôts de production de 10 Md€ environ. Fin 2021, plus de 14 Md€ d’investissements productifs ont été financés en faveur de la réindustrialisation. 10 500 entreprises industrielles, soit un tiers des entreprises industrielles françaises, ont été soutenues pour relocaliser ou développer des activités en France, moderniser, digitaliser ou décarboner leur production. Ces investissements représentent 231 000 emplois industriels confortés ou créés.

84 pour cent des entreprises lauréates sont des TPE et des PME. Dans le secteur textile, ce constat est frappant et renforcé par la situation internationale. De nombreux acteurs de la filiere se tournent de nouveau vers les circuits courts. Des ateliers de fabrication rouvrent et/ou se développent. A ce jour, 782 projets de relocalisation et de développement d’activités industrielles ont été soutenus par les dispositifs de France Relance, ce qui a permis de créer ou de conforter près de 100 000 emplois. Parmi ces projets figurent ceux de Velcorex (Haut Rhin), Safilin (Pas de Calais), Petit Bateau (Aube), Tissage de Charlieu (Loire), Bignon Derveaux (Loire), Gebetex (Eure), Cordelin Lancelin (Mayenne), Bonneterie Le Minor (Morbihan), Garnier-Thiebault (Vosges), FSP-One (Isère), Société Choletaise de Fabrication (Maine et Loire), Peignage Dumortier (Nord), Kiplay (Orne), Atelier d’Ariane (Aube), Tricot Saint James (Manche), Tresse Industrie (Puy-de-Dôme), Textile de la Thierache (Nord), etc. Le soutien de ces 782 projets a permis de générer 5,4 milliards d’euros d’investissements productifs, dont 1,6 milliard d’euros de subventions.

Velcorex
Made In France