Révolution écologique : Adidas veut éradiquer les déchets

Le respect de l’éthique et de l’environnement est le défi majeur que doit relever le monde de la mode. Cela vaut pour les vêtements et les accessoires, mais aussi pour les chaussures. A plus forte raison, les chaussures de sport dont le coût humain et écologique est souvent pointé du doigt. Adidas a pris à bras le corps cette problématique et ses implications. C’est dans cette optique que l’équipementier allemand a présenté Futurecraft.loop: une chaussure de running cent pour cent recyclable.

La première étape de ce projet d’envergure a débuté en 2015 : Adidas et Parley for the Oceans avaient alors présenté une chaussure doté d’une tige entièrement fabriquée grâce à des fibres et des fils issus de déchets plastiques marins recyclés. On estime que d’ici la fin de l’année 2019, l’équipementier aura produit 11 millions de paires de chaussures intégrant cette technologie. Deuxième étape : Adidas s’engage aujourd’hui à utiliser exclusivement du polyester recyclé dans l’intégralité de ses produits d’ici 2024.

Révolution écologique : Adidas veut éradiquer les déchets

« Une chaussure créée pour être recréée »

« La première étape consiste à éliminer les déchets plastiques, mais nous ne pouvons pas nous en tenir là, martèle Eric Liedtke, Executive Board Member responsable de la stratégie mondiale de la marque. Quand vos chaussures sont usées, qu’en faites-vous ? Vous les jetez. Mais elles ne disparaissent pas. Elles se retrouvent dans des décharges ou des incinérateurs et finissent par se retrouver dans une atmosphère déjà engorgée de carbone, ou encore parmi les nombreux déchets plastiques des océans. Notre prochaine étape est donc de supprimer entièrement le concept de ‘déchet’. Fururecraft.loop sera la première chaussure de running créée pour être recréée. »

Cette chaussure s’inscrit dans un projet global, le projet Futurecraft.loop qui est une réponse au problème que représentent les déchets plastiques. Ce projet propose un modèle de fabrication circulaire dans lequel les matières premières peuvent être recyclées de manière répétée. Les chaussures de sport sont généralement fabriquées à partir d’un mélange complexe de matériaux et d’éléments collés les uns aux autres, ce qui en fait un produit qui ne peut être recyclé qu’en objets de moindre valeur et qualité. Après dix ans de recherches et développements aux côtés de partenaires de premier plan dans les domaines du développement, de la fabrication et du recyclage de matériaux en Asie, en Europe et en Amérique du Nord, adidas a découvert une alternative à ce modèle de production.

Ces chaussures reposent sur une approche inédite de la conception de chaussures de performances : elles sont composées d’un seul et unique matériau et assemblées sans aucune colle. Chaque élément est constitué de TPU recyclable à 100 pour cent, transformé en fil, tricoté, façonné et assemblé avec une semelle intermédiaire « Boost ».Une fois les chaussures en fin de vie, l’utilisateur est mis à coontribution puisqu’il doit les retourner à adidas : elles sont alors lavées et réduites en granules, puis refondues afin de créer le matériau de base d’une nouvelle paire de chaussures, sans aucune perte ni aucun déchet.

Tanyaradzwa Sahanga, Responsable de l’innovation technologique insiste sur cet aspect collaboratif: « Nous voulions créer un nouveau type de produits que nous pourrions récupérer, broyer et réutiliser pour confectionner de nouveaux produits adidas. Nous étions conscients que c’était un objectif ambitieux ! D’ailleurs, à plusieurs reprises, nous avons été confrontés à des problèmes techniques délicats à surmonter, mais maintenant que nous avons fait cette première percée, la donne a changé ! Nous ne pouvons pas créer un futur‘circulaire’ seul, nous avons besoin que tout le monde participe. Nous avons hâte de voir cette première étape se concrétiser avec le lancement bêta. » Ce lancement béta, c’est un événement qui a eu lieu à New York aujourd’hui : la futurecraft-loop première génération a été présentée à 200 « créators » venus du monde entier. L’équipementier les a mis au défi de courir, puis de rapporter les chaussures en partageant leur expérience en prévision de la sortie de la seconde génération. Ces retours serviront à préparer la mise en œuvre d’un déploiement plus massif et le lancement commercial prévu pour le printemps été 2021.

Crédit photo : Adidas, dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS