RGPD: Guide pratique pour les Influenceurs

Le Règlement Général de la Protection des Données de l'Union Européenne (RGPD) entre en vigueur le 25 mai, redéfinissant la façon dont les consommateurs et les entreprises gèrent les données en ligne. La nouvelle réglementation devrait toucher pratiquement tous ceux qui opèrent sur Internet, des détaillants aux réseaux sociaux, aux influenceurs et aux blogueurs.

L'objectif principal du RGPD est de donner aux citoyens de l'UE plus de contrôle sur leurs données personnelles, ce qui oblige les organisations à changer leur approche concernant la collecte et de la gestion de l'information. Mais ce nouveau règlement affectera-t-il le fonctionnement des influenceurs?

En tant que blogueur, dois-je me conformer au RGPD ?

Oui. Ce règlement visant à permettre aux citoyens de l'Union européenne d'exercer un contrôle total sur leurs données, il touche tous ceux qui en ont usage, y compris les sites web et les blogs.

Même inconsciemment, les blogueurs recueillent des données personnelles - définies dans le RGPD comme «tout ce qui concerne une personne physique identifiée ou identifiable» - comme le nom, l’email, l’adresse postale ou même une adresse IP. En outre, les blogueurs traitent les données, ce qui, à la lumière de la nouvelle réglementation, consiste en «toute opération ou ensemble d'opérations effectuées sur des données personnelles».

La plupart des blogs collectent des données de différentes manières:

- Commentaires déposés sur le blog (nom, email, adresse IP)

- Plugins / outils de statistiques de trafic tels que Google Analytics

- Services hébergés par des tiers tels que le partage de contenu ou les abonnements aux blogrolls

- Formulaires d'inscription par e-mail

- Formulaires de contact

- Données transférées vers et depuis le serveur sur lequel votre blog est hébergé

Les blogueurs européens sont-ils les seuls à devoir se conformer au RGPD?

Le RGPD s'applique aux données collectées sur les citoyens de l'UE situés n'importe où dans le monde ou, en d'autres termes, un blog avec des visiteurs de l'UE ou des abonnés à des bulletins, des listes de diffusion, etc.

Comment les blogueurs devraient-ils obtenir et gérer les données?

Une fois le RGPD adopté, les personnes visitant votre blog de l'UE doivent confirmer que leurs données peuvent être collectées. De plus, vous devez indiquer clairement que vous avez une politique de confidentialité qui explique comment les données vont être stockées et comment elles vont être utilisées.

Mais le plus important, c’est fournir à vos lecteurs le droit de retirer le consentement à utiliser leurs données personnelles (en supprimant par conséquent toutes leurs informations personnelles), si nécessaire. Cela s'applique à la fois aux nouveaux et aux actuels lecteurs et abonnés à votre blog.

Si vous utilisez le marketing par e-mail et/ou sur les réseaux sociaux, vous devez donner aux utilisateurs le droit de refuser le marketing direct utilisant leurs données. Si vous avez une liste de diffusion, vous devez informer vos abonnés sur le RGPD et leur demander de cliquer pour confirmer qu'ils veulent toujours recevoir ces courriels. Après le mois de mai, ceux qui n’ont pas répondu devront être retirés.

Et ne rien faire... Ça coûte combien ?

La pénalité pour non-conformité peut aller jusqu'à 20 millions d'euros ou, dans le cas d'une entreprise, jusqu'à 4 pour cent du chiffre d'affaires annuel global de l'exercice précédent, le montant le plus élevé étant retenu.

En outre, si votre blog a été piraté ou a souffert de toute sorte de violation de données, il pourrait y avoir des sanctions supplémentaires en fonction de la gravité de la violation.

Texte: Angela Gonzalez-Rodriguez pour Fashionunited.uk. Traduction et mise en page: Anne-Sophie Castro.

Image:The Blonde Salad blog

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS