Le groupe suisse Richemont, numéro deux mondial du luxe, a publié jeudi les résultats définitifs de son offre sur Yoox Net-à-Porter (YNAP) le portail de distribution en ligne, dont il détient désormais 94,99 pour cent des parts.

Le seuil des 90 pour cent qui avait été fixé comme condition à cette offre publique d'achat a donc été atteint, a indiqué le groupe genevois dans un communiqué, précisant que le règlement interviendra le 18 mai maintenant que l'opération a réussi. Yoox Net-à-Porter va être retiré de la Bourse de Milan où l'action est cotée.

Richemont, qui détenait déjà près de 50 pour cent du capital, avait dévoilé en janvier une offre pour racheter les parts restantes, proposant 38 euros par titre à ses actionnaires, ce qui valorisait l'opération à quelque 2,6 milliards d'euros.

Cette acquisition doit permettre à Richemont, propriétaire notamment de la maisons de joaillerie Cartier mais aussi des marques de montres Piaget, IWC ou Jaeger-Lecoultre, de se renforcer dans la distribution en ligne alors que les ventes en ligne de produits de luxe sont en plein essor.

Yoox Net-à-Porter, spécialisé dans la vente de vêtements de grandes marques, chaussures, bijoux et sacs à main, était né de la fusion en 2015 des activités de la filiale de Richemont Net-à-Porter avec le site italien de ventes en ligne Yoox. (AFP)