SMCP lance le processus d'introduction en bourse

Le groupe SMCP a annoncé le lancement de son processus d'entrée en Bourse. Le groupe des marques de prêt-à-porter Sandro, Maje et Claudie Pierlot, créé an 2010, a enregistré le document de base auprès de l’AMF.

« Nous sommes heureux d’annoncer l’enregistrement de notre document de base auprès de l’AMF, qui constitue la première étape de notre projet d’introduction en bourse » a déclaré Daniel Lalonde, président et directeur général du groupe SMCP. « Nous nous apprêtons à franchir ce nouveau cap dans la vie du groupe SMCP, avec le soutien de notre actionnaire de contrôle Shandong Ruyi, alors que l’attractivité de nos trois marques ne cesse de croître partout dans le monde. »

SMCP lance le processus d'introduction en bourse

Le groupe est contrôlé depuis avril 2016 par le géant chinois du textile Shandong Ruyi et est positionné dans le luxe dit abordable. Ses résultats du premier semestre 2017 enregistrent une forte croissance du chiffre d’affaires et de la rentabilité. Ce succès confirme la pertinence du modèle et de la stratégie visant la croissance organique, l’expansion du réseau sur les marchés clés, l’accélération du digital, de la gamme pour hommes et des accessoires.

SMCP n’a cessé d’enregistrer une forte croissance de sa rentabilité et de son chiffre d’affaires, qui ont pratiquement doublé en trois ans

« Shandong Ruyi est très heureux d’être l’actionnaire de contrôle du groupe SMCP dans cette nouvelle étape de son développement », a déclaré Yafu Qiu, président de Shandong Ruyi. « Comme annoncé précédemment, Shandong Ruyi entend maintenir une position d’actionnaire de contrôle à l’issue du processus d’introduction en bourse, avec environ 51 pour cent du capital1 du groupe SMCP et continuer ainsi à soutenir SMCP dans sa stratégie de croissance pour les années futures. »

Au cours des dernières années, SMCP n’a cessé d’enregistrer une forte croissance de sa rentabilité et de son chiffre d’affaires, qui ont pratiquement doublé en trois ans. Grâce au positionnement unique entre le luxe et le fast fashion, à son modèle de pure player du retail et à l’attractivité de ses trois marques, le groupe SMCP a poursuivi sa dynamique de croissance rentable au premier semestre 2017.

Les ventes semestrielles du groupe SMCP ont augmenté de 16,4 pour cent par rapport au premier semestre 2016, pour atteindre 439 millions d’euros, générant un EBITDA en hausse de 20 pour cent s’établissant à 73 millions d’euros. Ses excellentes performances ont également permis à SMCP de poursuivre la réduction de son levier financier.

SMCP est un acteur clé du marché mondial du prêt à porter et des accessoires avec un portefeuille composé de trois marques françaises de mode contemporaine - Sandro, Maje et Claudie Pierlot. À fin juin 2017, les marques de SMCP sont présentes à travers 36 pays dans le monde avec plus de 1200 points de vente. Evelyne Chetrite et Judith Milgrom ont fondé respectivement Sandro et Maje à Paris, en 1984 et en 1998 et elles continuent à en assurer la direction artistique. Claudie Pierlot a été fondée en 1984 par Madame Claudie Pierlot et a été acquise par le groupe SMCP en 2009.

Fondé en 1972, Shandong Ruyi Technology Group Co. Ltd (Shandong Ruyi) est l'un des plus grands fabricants de textiles en Chine et se classe parmi les 100 plus grandes entreprises multinationales chinoises. Le groupe est principalement actif sur le marché du textile, avec une présence tout au long de la chaîne de valeur, de la culture des matières premières à la vente de vêtements en passant par le design et la production.

Photo : Sandro et Maje, website SMCP

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS