• Home
  • Actualite
  • Business
  • SMCP : reprise des ventes, encore loin du niveau de 2019, un nouveau PGE signé

SMCP : reprise des ventes, encore loin du niveau de 2019, un nouveau PGE signé

By AFP

27 juil. 2021

Business

De Fursac Facebook

Paris - Le groupe textile SMCP (Sandro, Maje, Claudie Pierlot et De Fursac) a annoncé mardi des ventes au deuxième trimestre encore inférieures de 14 pour cent à celles de 2019, malgré un rebond de 59,1 pour cent par rapport à l’année dernière, tiré par la Chine et les Etats-Unis.

SMCP demande un prêt garanti par l’Etat

Le groupe a aussi signé un prêt garanti par l’Etat (PGE) de 53 millions d’euros, le 30 juin, pour “renforcer à nouveau sa position de liquidité”, a annoncé SMCP dans un communiqué.

Le chiffre d’affaires au deuxième trimestre s’élève à 229,4 millions d’euros, en hausse de 59,1 pour cent par rapport à 2020, qui incluent “un impact de change négatif de 2,0 pour cent”.

Cela représente toutefois une baisse de 14 pour cent des ventes par rapport à 2019. Cette différence était de 17 pour cent lors du premier trimestre. Sur le semestre, les ventes atteignent 453,3 millions d’euros, en hausse de 21,6 pour cent sur un an.
“Nous restons prudemment optimistes pour le second semestre 2021 sur tous nos marchés” explique le directeur général Daniel Lalonde, cité dans le communiqué.

Le groupe compte notamment s’appuyer sur “la réduction significative de la part des ventes promotionnelles” déjà mise en oeuvre lors des trois derniers mois, ainsi que sur son “plan d’optimisation du réseau de magasins physiques”, qui s’est traduit pas la fermeture de 25 magasins en France sur le premier semestre.

La croissance du groupe est notamment emmenée par les Etats-Unis et la Chine continentale, où les ventes ont dépassé le niveau de 2019. Onze nouveaux magasins ont été ouverts en Chine lors des six premiers mois de 2021.

En France (63,2 millions d’euros de chiffre d’affaires au T2), les ventes ont augmenté de 33,7 pour cent par rapport à 2020, le groupe avançant de “très bonnes performances” depuis la réouverture des magasins, le 19 mai. Elles sont toutefois inférieures de 28 pour cent par rapport à 2019, en raison de “la fermeture du réseau pour la moitié du T2 2021, un environnement moins promotionnel, un faible trafic et peu de touristes.” (AFP)