Le groupe de luxe français ST Dupont a annoncé vendredi un chiffre d'affaires annuel en baisse de 11,7 pour cent, à 65,5 millions d'euros, mais fait état d'un "retournement de tendance" en fin d'exercice grâce à un retour de la croissance en Asie. "Le quatrième trimestre marque un retournement de tendance avec une progression de 7,4% du chiffre d'affaires (dont 3,3 points d'effet de change positif)", souligne dans son communiqué le spécialiste des briquets et stylos de luxe.

Grâce à cette performance sur les trois derniers mois de son exercice décalé (clos au 31 mars), le groupe réalise des ventes "étales" au premier semestre mais qui sont cependant en baisse sur l'ensemble de l'année en raison d'un "mauvais premier semestre" (ventes en baisse de 24,6 pour cent).

Lors du quatrième trimestre, "la croissance est revenue sur les marchés Exports et en Asie (Chine, Japon, Corée)", la région étant le principal marché du groupe. La croissance a ainsi été "très forte sur la maroquinerie" en Chine et en Corée, sur le prêt-à-porter en Chine, et sur certains accessoires comme les ceintures en Corée, en Chine et au Japon. "Elle permet de ramener la variation cumulée sur ces lignes à -0,6 pour cent par rapport à l'exercice précédent", souligne ST Dupont.

En revanche, ses lignes de produits "classiques", soit les briquets et les stylos, "ont connu une situation plus contrastée": les ventes de briquets "ont progressé au Japon, en Chine et au Moyen Orient, compensant des baisses à Hong Kong et en Europe de l'Ouest". De leur côté, les ventes de stylos "ont, elles, été bien orientées au Moyen-Orient, en Corée et Russie, à l'inverse des USA et de l'Europe", est-il détaillé.

Au final, les filiale asiatiques "voient une croissance organique positive (+10,7 pour cent) renforcée par la vigueur de leurs monnaies contre l'euro (impact de +6,2 points)", résume le groupe.

Il a notamment vu ses ventes au quatrième trimestre bondir de 77,2 pour cent en Chine et 38,1 pour cent au Japon en données organiques. "L'impact de change est nettement positif. En cumul, la Chine est positive (+12,8 pour cent) ainsi que le Japon (+0,5 pour cent en organique), alors que Hong Kong subit encore le contrecoup de l'instabilité politique (-18,8 pour cent sur 12 mois)", détaille ST Dupont.

En France cependant, les ventes enregistrent une baisse annuelle de 19,7 pour cent. "Un plan de reconquête commerciale a été mis en oeuvre récemment pour dynamiser les ventes", indique le communiqué. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS