Les exportations horlogères suisses ont continué de chuter en juin, se contractant de 16,1 pour cent à 1,6 milliard de francs suisses (1,4 milliard d'euros), refermant le semestre sur une forte baisse face aux difficultés à Hong Kong et en Europe.

Tous les grands marchés d'exportations pour les horlogers suisses ont terminé dans le rouge, selon les statistiques de la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FHS), Hong Kong, leur véritable porte d'entrée en Asie, affichant une forte baisse pour le dix-septième mois d'affilée.

Les exportations vers l'ancienne colonie britannique, où les touristes chinois étaient nombreux à venir faire leurs emplettes de produits de luxe, n'ont cessé de dégringoler depuis la "Révolution des parapluies", accusant une baisse de 29,2 pour cent en juin. Les exportations vers les États-Unis, le deuxième plus gros marché pour l'horlogerie suisse, ont également fléchi de 8,5 pour cent. "L'Europe a aussi été le théâtre de baisses marquées, notamment en Italie, en Allemagne, en France et au Royaume-Uni", a également pointé la FHS dans un communiqué.

Le recul s'est chiffré à -28,2 pour cent en Italie et à -15,4 pour cent en Allemagne. L'Europe qui s'était posée comme la dernière poche de croissance pour l'horlogerie suisse l'an passé a connu un coup d'arrêt depuis les attentats de novembre à Paris qui ont pesé sur les flux touristiques. En juin, les exportations vers la France ont reculé de 21,3 pour cent. Sur l'ensemble du semestre, les exportations horlogères suisses ont baissé de 10,6 pour cent sur un an à 9,4 milliards de francs suisses, selon les chiffres de l'administration fédérale des douanes.

"Les exportations horlogères suisses ont connu leur repli le plus marqué du premier semestre, illustrant les difficultés auxquelles la branche fait face depuis de nombreux mois", a reconnu la fédération horlogère suisse. L'an passé, les exportations horlogères suisses avaient déjà fondu de 3,3 pour cent à 21,5 milliards de francs suisses, reculant pour la première fois depuis 2009. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS