Zurich - Les exportations horlogères suisses se sont accrues de 1,5 pour cent en août sur un an, à 1,5 milliard de francs suisses (1,3 milliard d'euros), malgré la poursuite de leur repli à Hong Kong, a annoncé jeudi la fédération horlogère suisse.

Hausse des exportations horlogère de 1,5 pour cent en août

« Le mois d'août se situe dans la moyenne », a indiqué la fédération horlogère dans un communiqué, soulignant que le secteur poursuit « sur sa lancée légèrement positive » dans un contexte toutefois difficile sur certains marchés.

En direction de Hong Kong, un marché clé considéré comme la porte d'entrée de l'Asie pour les fabricants de montres suisses, les exportations ont continué de chuter, se repliant de 12,7 pour cent par rapport à août 2018.

Les exportations de montres suisses vers l'ancienne colonie britannique, secouée par des manifestations pro-démocratie sans précédent, ont chuté mois après mois. Depuis le début de l'année, en cumulé, elles s'inscrivent en baisse de 6,4 pour cent par rapport à la même période de 2018.

En août, elles ont grimpé de 14,8 pour cent vers les Etats-Unis sur un an, et de 13,7 pour cent vers la Chine, qui reste un moteur de croissance pour les horlogers suisses malgré les craintes autour du ralentissement de l'économie chinoise.

En Europe, les exportations horlogères ont continué de chuter sur les marchés de référence pour les ventes de produits de luxe, à l'exception de la France où elles ont bondi ponctuellement de 10,1 pour cent en août. Mais la tendance à moyen terme reste toutefois négative, a précisé la fédération.

Les exportations vers les marchés européens, où les ventes de montres dépendent en partie des achats des touristes asiatiques, se sont contractées de 2,7 pour cent, reculant de 5,6 pour cent vers le Royaume Uni, de 4,2 pour cent vers l'Allemagne et de 13,7 pour cent vers l'Italie. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS