Les exportations horlogères suisses sont restées dynamiques en juillet, avec une hausse de 6,6 pour cent sur un an à 1,8 milliard de francs suisses (1,6 milliard d'euros), a annoncé mardi la Fédération horlogère (FH), une poursuite de la tendance observée au premier semestre.

"Le résultat cumulé depuis le début de l'année a ainsi continué d'afficher une forte hausse (+10 pour cent )", a noté la Fédération horlogère dans un communiqué. Le mois précédent, les exportations avaient augmenté de 11,8 pour cent (à 1,9 milliard de francs suisses).

Après deux années difficiles en 2015 et 2016, les exportations horlogères suisses s'étaient stabilisées avant de progressivement se redresser tout au long de l'année 2017 pour renouer avec la croissance lors de la première moitié de 2018.

En juillet, cette croissance a été portée par la hausse des exportations vers Hong Kong, qui ont grimpé de 26,8 pour cent , "générant 37 pour cent de la croissance mondiale", souligne la FH.

Vers le Japon, le premier marché pour les fabricants de montres suisses, elles se sont accrues de 16,6 pour cent , "en nette augmentation depuis 10 mois". Le Royaume-Uni a également contribué à l'évolution positive (+7,6 pour cent ).

En revanche, les Etats-Unis (-0,7 pour cent ) et la Chine (-0,4 pour cent ) n'ont pas bénéficié de la même dynamique et "ont atteint un niveau comparable à celui de juillet 2017".

Les exportations horlogères vers l'Europe ont également baissé: -1 pour cent vers la France, -9,1 pour cent vers l'Italie ou encore -8,6 pour cent vers l'Allemagne.

Le secteur avait cumulé les revers de fortune ces dernières années entre l'introduction de mesures de lutte contre la corruption en Chine, qui avaient pesé sur les ventes de produits de luxe, et la Révolution des parapluies à l'automne 2014 à Hong Kong, qui avait fait fuir les touristes chinois ayant l'habitude d'effectuer leurs achats de produits de luxe dans l'archipel.

Le secteur a également subi le contrecoup de la vague d'attentats en Europe, qui avaient perturbé les flux touristiques. (AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS