Zurich, 20 nov 2018 (AFP) - Les exportations horlogères suisses ont rebondi de 7,2 pour cent en octobre sur le mois, frôlant la barre des deux milliards de francs suisses, grâce à la Chine, son troisième plus gros marché, a annoncé mardi la Fédération horlogère suisse (FH).

En Chine, le troisième plus gros marché pour les fabricants de montres suisses, les exportations ont grimpé de 24,1 pour cent sur le mois écoulé, affichant "une de ses plus fortes hausses mensuelles de l'année", a souligné la FH dans un communiqué.

A Hong Kong, qui se pose comme la porte d'entrée de l'Asie pour les horlogers suisses, elles se sont redressées de 10,3 pour cent après avoir chuté le mois précédent.

Aux Etats-Unis, le deuxième plus gros marché, elles ont également progressé de 11,1 pour cent. En Europe, où les touristes chinois sont nombreux à venir faire leurs achats de produits de luxe, l'évolution a été plus contrastée, les exportations progressant de 5 pour cent vers le Royaume-Uni, de 8,7 pour cent vers l'Allemagne et de 11,6 pour cent vers la France mais se repliant de 14,7 pour cent vers l'Italie et de 14,7 pour cent également vers l'Espagne.

"Après la baisse isolée du mois de septembre, les exportations horlogères ont retrouvé la tendance soutenue affichée auparavant", a noté la fédération horlogère.

Depuis le début de l'année, les exportations horlogères suisses ont progressé de 7,5 pour cent, marquant une nette reprise dans le secteur, malgré une inflexion en septembre, où elles avaient fléchi de 6,9 pour cent.

Le mois d'octobre a toutefois été marqué par "un grand écart" au niveau des gammes de prix, a relevé la FH, en faveur des montres de luxe.

Les montres de moins de 200 francs suisses à leur sortie d'usine ont connu une baisse de 16,5 pour cent alors qu'à l'autre bout du spectre les montres de plus de 3.000 francs suisses ont bondi de 12,8 pour cent en nombre de pièces exportées.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS