• Home
  • Actualite
  • Business
  • Swatch Group : bénéfice en baisse de 13,7 pour cent en 2019, plombé par Hong Kong

Swatch Group : bénéfice en baisse de 13,7 pour cent en 2019, plombé par Hong Kong

By AFP

30 janv. 2020

Zurich - L'horloger suisse Swatch Group a fait état jeudi d'un bénéfice net inférieur aux attentes, en baisse de 13,7 pour cent pour 2019, à 748 millions de francs suisses (698 millions d'euros), plombé par une baisse des ventes à Hong Kong.

Son chiffre d'affaires s'est contracté de 1,8 pour cent par rapport à l'année précédente, à 8,2 milliards de francs, a-t-il indiqué dans un communiqué. La baisse des revenus dans l'ancienne colonie britannique où il exploite plus de 90 boutiques s'est chiffrée à quelque 200 millions de francs suisses « rien qu'au second semestre », a-t-il précisé. En excluant Hong Kong, son chiffre d'affaires s'est accru de 5 pour cent sur la seconde moitié de l'année.

Ces ventes s'inscrivent dans la lignée des prévisions des analystes interrogés par l'agence suisse AWP, qui l'attendaient en moyenne à 8,2 milliards de francs mais le bénéfice se situe en deçà des estimations. Les analystes l'escomptaient à 801 millions de francs suisses.

Connu pour ses montres en plastique multicolore mais également propriétaire d'un vaste portefeuille de marques, dont Tissot, Longines et Omega, l'horloger suisse compte notamment sur l'e-commerce pour assurer sa croissance.

Tension sur le franc suisse

Pour 2020, il prévoit « une croissance saine » en sur tous les marchés, à l'exception de Hong Kong. Les Jeux Olympiques de Tokyo pendant l'été lui permettront de mettre en avant sa marque Omega, le chronométreur officiel de l'événement, a-t-il mis en avant. Il n'a en revanche pas évoqué la situation en Chine, un de ses marchés clés, touché par le nouveau coronavirus.

« La situation sur le marché des changes reste très tendue », a par contre souligné l'horloger suisse. L'an passé, la réappréciation du franc suisse face au dollar, à l'euro et à d'autres devises a pesé sur son chiffre d'affaires à hauteur de 76 millions de francs, a-t-il quantifié.

« Les résultats pour l'année 2019 sont inférieurs aux attentes », a réagi Rene Weber, analyste chez Vontobel, dans un commentaire boursier.  Pour mettre les choses en perspectives, les ventes du groupe ont décliné de 1,8 pour cent sur une base organique alors que les exportations horlogères suisses ont crû de 2,4 pour cent sur la même période », a-t-il relevé, attribuant cet écart entre autres au poids des montres d'entrée et moyen de gamme, un segment « en déclin », dans le portefeuille de marques de Swatch Group.

La fédération horlogère suisse a publié mardi les statistiques pour l'ensemble de la branche. En 2019, les exportations horlogères suisses se sont accrues de 2,4 pour cent à 21,7 milliards, décélérant par rapport aux 6,3 pour cent de croissance affichés l'année précédente. Les acheminements de montres vers Hong Kong ont reculé mois après mois depuis le début des manifestations, chutant de 11,4 pour cent par rapport à l'année précédente.

Ce repli à Hong Kong, le plus gros marché pour les fabricants de montres suisses, a été compensé notamment par la Chine, le troisième marché horloger, où les exportations ont grimpé de 16,1 pour cent. (AFP)

HONG KONG
SWATCH GROUP