• Home
  • Actualite
  • Business
  • Télétravail : durcissement des sanctions pour les entreprises

Télétravail : durcissement des sanctions pour les entreprises

By Odile Mopin

30 déc. 2021

Business

Elisabeth Borne-AFP

Annoncé ce lundi 27 décembre par Jean Castex, l’obligation de trois jours minimums de télétravail par semaine « quand c’est possible » vient de se durcir sous la pression du variant Omicron.

Ce jeudi 30 décembre, la ministre du travail Elisabeth Borne a annoncé sur LCI des sanctions pour les entreprises « qui restent réfractaires » : soit une amende administrative pouvant atteindre 1000 euros par salarié « dont la situation n’est pas conforme ». La totalité des amendes pour une même entreprise ne pourra toutefois pas dépasser 50 000 euros, a précisé la ministre.

Ce nouveau protocole sera effectif à partir du 3 janvier et ce pendant trois semaines. La sanction va faire l’objet d’un amendement dans le projet de loi sur le pass vaccinal en fin de semaine.