• Home
  • Actualite
  • Business
  • Textiles valorisés et emplois en insertion, la Manufacture Berlier sera inaugurée en 2023

Textiles valorisés et emplois en insertion, la Manufacture Berlier sera inaugurée en 2023

By AFP

22 nov. 2022

Business

Textile pile. Image: Unsplash

Paris - Valoriser une partie des milliers de tonnes de textiles jetées chaque année tout en employant des personnes vulnérables, tel est le projet de la Manufacture Berlier qui sera inaugurée dans le 13ème arrondissement "début 2023", a annoncé lundi la mairie de Paris lors d'une conférence de presse.

"Près de 20 000 tonnes de textiles sont jetées chaque année", s'est désolé Florentin Letissier, adjoint à la mairie de Paris en charge de l'économie sociale et solidaire (ESS), lors de la présentation à la presse du projet. Pour tenter d'y remédier en partie, la Manufacture Berlier et les cinq structures de l'ESS qui l'animeront entendent récupérer auprès d'enseignes et de marques leurs anciennes collections, chutes de production, invendus et fins de stocks pour leur donner une seconde vie.

Ces assocations et structures - Fashion Green Hub, Hawa, Espero, Trevo et Whole - sont déjà actives dans la valorisation des textiles et l'emploi de personnes en difficulté mais la manufacture sera une "super opportunité (pour elles) de se développer et de recruter", s'est réjouie auprès de l'AFP Hawa Sangaré, fondatrice et présidente de Hawa.

"Ce sont 35 emplois qui seront créés dont 24 en insertion", a affirmé M. Letissier, qui a détaillé le profil type des futurs employés : "des femmes en recherche d'emploi depuis plus de deux ans et beaucoup de femmes réfugiées".

Au sein de ces 1 150 mètres carrés, une "matériauthèque", un fonds de matières textiles de seconde main, sera à disposition des créateurs et un espace d'accompagnement sera dédié à ceux ayant un projet de mode circulaire. Mais surtout, les cinq structures de l'ESS gèreront des ateliers de production, un bureau d'études en éco création et un atelier de teinture végétale, a détaillé la Mairie de Paris dans un communiqué de presse.

Cette dernière a débloqué 2,5 millions d'euros de subventions versées à la régie immobilière de la Ville de Paris (RVIP) afin de "diminuer par cinq le loyer" des locaux de la manufacture, a expliqué David Belliard, président de la RVIP.

Le projet "permet de poursuivre une histoire du 13e arrondissement, avec ses teinturiers et ses tanneries (autrefois) autour de la Bièvre", s'est félicité de son côté Jérôme Coumet, le maire du 13e arrondissement. (AFP)

emploi
Fashion Green Hub