Le joaillier américain Tiffany a fait part mardi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes à la faveur notamment d'une forte demande en Asie pour ses colliers et bracelets, des résultats l'encourageant à relever ses prévisions pour l'ensemble de l'année.

Les ventes ont progressé de 12 procent à 1,08 milliard de dollars lors des trois mois achevés le 31 juillet et correspondant au deuxième trimestre de son exercice fiscal 2018/19. Les analystes tablaient sur 1,04 milliard de dollars.

Le bénéfice net du groupe a dans le même temps progressé de 26 procent à 145 millions de dollars. Ajusté par action, la référence en Amérique du nord, le bénéfice s'est affiché à 1,17 dollar contre 1,01 dollar anticipé en moyenne par les analystes.

Ce résultat est la conséquence selon le groupe "d'une croissance généralisée des ventes au niveau mondial, de l'augmentation de la marge nette, et d'une baisse du taux d'imposition effectif".

Le chiffre d'affaires du joaillier a en particulier bondi dans la région Asie-Pacifique, qui inclut la Chine, de 28 proccent à 301 millions de dollars. Et au Japon, les revenus ont augmenté de 11 procent à 155 millions de dollars.

Dans les "Amériques", les recettes ont augmenté plus modestement, de 8 procent à 475 millions de dollars, tandis qu'elles ont progressé de 5 procent à 121 millions de dollars en Europe.

Fort de ces résultats, le groupe a de nouveau relevé ses prévisions: il table sur un bénéfice par action ajusté compris entre 4,65 et 4,80 dollars lors de l'exercice comptable décalé devant clôturer le 31 janvier 2019. C'est mieux que la précédente fourchette de 4,50 à 4,70 dollars et supérieure aux 4,54 dollars prévus par les analystes.

Tiffany a lancé en début d'année un plan de relance portant notamment sur des promotions quotidiennes et des lignes de bijoux à bas prix à destination des "Millenials" (18-34 ans). Le joaillier mise aussi sur sa nouvelle ligne de bijoux en platine et diamant baptisée Paper Flowers.

Dans ses efforts pour améliorer l'accueil des clients dans ses magasins afin d'en augmenter la fréquentation, le groupe a par ailleurs annoncé récemment l'engagement de la rénovation, en 2019, de son magasin phare de la 5e avenue à New York.

Le titre gagnait 6,5 procent vers 12H55 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance à la Bourse de New York. L'action s'affichait déjà en hausse de 25 procent depuis le début de l'année.(AFP)

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS