Tod’s : ventes en chute de près de 30 pour cent au premier trimestre

Bloquage des marchés, fermetures des boutiques partout dans le monde … le chausseur de luxe italien Tod’s accuse au premier trimestre un chiffre d’affaires en baisse de 29,4 pour cent, à 152, 8 millions d’euros. L’estimation des analystes s’établissait à 162 millions d’euros.

Le groupe avait pourtant amorcé une reprise, après quatre années de repli. Mais la pandémie est passée par là. Toutes les marques de Tod’s SPA sont en recul : soit sa griffe éponyme, Roger Vivier, Hogan et Fay. Une décroissance de l’activité présente dans toutes les zones clés du groupe, soit l’Europe, les Etats-Unis et l’Asie, et ce dans l’ensemble des réseaux de distribution.

Tod’s a déclaré qu’il restait « très prudent » pour le second trimestre, malgré quelques signes de reprise en Chine. Il va s’atteler à la réduction de ses coûts et à la limitation de ses stocks. Une stratégie de relance est en cours, notamment en ce qui concerne le renouvellement du design des mocassins de luxe avec le nouveau directeur de la création Walter Chiapponi, mais aussi du marketing et de la communication.

Diego Della Valle, le président de Tod’s veut rester optimiste : « N*ous espérons dans les prochains mois avoir plus de visibilité et d’avoir des objectifs réalistes, en espérant que nous pourrons recommencer, bien que progressivement, à voir un avenir plus clair »*, a -t-il déclaré dans un communiqué.

crédit : Tod’s- Facebook

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS