Après une année de ralentissement dû à l’affaiblissement de la demande chinoise, le fabricant de chaussures italiennes Tod’s prévoit de meilleurs résultats pour 2015 et de nouvelles perspectives d’évolution puisqu’il envisage lerachat de Roger Vivier pour l’été prochain.

Comme l’indique l’agence d’information Reuters, le célèbre fabricant de chaussures et de maroquinerie de luxe, Tod’s, a été touché de plein fouet par le fort ralentissement de la consommation des produits de luxe en Chine. Le groupe a donc cherché de nouvelles options afin de diversifier son offre, notamment avec l'embauche de l’ancienne directrice artistique de Gucci, Alessandra Facchinetti, l'année dernière.

Les ventes de Tod’s ont baissé de 3 pour cent au premier semestre de l’année. Un résultat en partie dû au changement de comportement des consommateurs en Chine, mais aussi à la rénovation de ses magasins aux États-Unis et nouvelles méthodes de distribution de gros en Italie . *

De meilleurs résultats prévus pour 2015

* Le directeur financier de la marque, Emilio Macellari, a déclaré lors d'une conférence à Milan jeudi dernier, qu'il misait sur de meilleurs résultats en termes de rentabilité : « ils sont réalisables pour 2015, grâce à notre ligne haut-de-gamme que nous sommes en train de renforcer », a-t-il avancé aux investisseurs.

Selon les estimations de Thomson Reuters , Tod’s devrait enregistrer 979 millions d'euros en 2014 avec une marge bénéficiaire de base de 22 pour cent - comparativement à 24,4 pour cent en 2013 .

Concernant l’acquisition de Roger Vivier, Macellari a informé que les négociations devraient commencer en Juillet et conclure fin 2015.

Interrogé sur la valeur financière de la marque, Macellari commente que la transaction serait effectuée à sa «juste valeur marchande» et qu’elle doit être décidée par les deux parties.

En 2011, Tod’s avait déjà tenté de mettre la main sur Roger Vivier, au moment où celle-ci décidait de renouveler son accord de licence.

«À l'époque, elle n'était pas à vendre. Aujourd'hui non plus d’ailleurs, mais notre offre pourrait les intéresser », a précisé Macellari.

L’an dernier, les ventes de Roger Vivier ont augmenté de près de 53 pour cent pour un total de 113,7 millions d’euros - soit plus d'un dixième des ventes du groupe.

Photo: Inès de la Fressange x Roger Vivier

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS