• Home
  • Actualite
  • Business
  • Un business model centré sur l'humain pour protéger les artisans

Business

Un business model centré sur l'humain pour protéger les artisans

By Joshua Williams

30 mars 2021

Chaque mois sur News Bytes, Sass Brown, une experte de la mode éthique, de la durabilité et de l’artisanat, fait découvrir une marque de mode au business singulier et innovant ou opérant en dehors des principaux systèmes et capitales de la mode. Sass est l’ancienne doyenne du département Art et design au Fashion Institute of Technology et la doyenne fondatrice du Dubai Institute of Design and Innovation.

Ce mois-ci, Sass a choisi Zazi Vintage, une société basée à Amsterdam fondée par Jeanne de Kroon. « L’entreprise est connue pour son utilisation de textiles patrimoniaux et artisanaux qui ont été produits le long de la Route de la soie traditionnelle, notamment l’ikat d’Ouzbékistan, les broderies Suzani ou celles du Cachemire », explique Sass.

Zazi Vintage produit une petite ligne de prêt-à-porter de pièces de mode contemporaines - des ensembles, mais surtout des robes. Sa collection est principalement vendue en ligne, selon le modèle de vente directe au consommateur. En outre, la marque propose des options personnalisées pour un client plus exigeant. Sass explique : « Ils ont une ligne de manteaux Suzani, de fabuleux manteaux afghans garnis de fourrure. Ils rappellent les Beatles et l’emblématique manteau en fourrure brodée de Sergeant Peppers. Ils sont fabriqués sur commande et vous pouvez les personnaliser, choisir la fourrure, la couleur, le type de broderie, etc. »

Lorsqu’on lui demande ce que des marques grand public pourraient apprendre de Zazi Vintage, Sass déclare : « Je pense qu’il s’agit surtout d’intention et de motivation. En termes d’éthique et de fonctionnement, Jeanne, la fondatrice de la marque, est honnêtement l’une des personnes les plus engagées que j’aie jamais rencontrées. Tout cela est lié à sa passion pour le textile et pour la narration. Elle souligne : Jeanne raconte les histoires des gens à travers le tissage, les fils de la broderie. Et je pense donc que ses valeurs et sa motivation sont incroyables ».

Lorsque la pandémie de la Covid-19 a frappé l’Europe, Sass raconte que Jeanne a contacté ses artisans et leur a demandé directement ce dont ils avaient besoin pour survivre au confinement et couvrir les coûts dus aux commandes annulées d’autres marques. Mais elle ne s’est pas arrêtée là. Sass raconte : « elle est retournée vers d’autres marques qui travaillaient avec ses artisans, et a dit : “regardez, c’est ce dont ils ont besoin pour survivre, pour garder un toit au-dessus de leur tête, pour garder de la nourriture sur la table. Comment allons-nous collectivement élaborer un plan pour nous assurer qu’ils puissent survivre ?” »

Sass décrit l’approche de Jeanne chez Zazi Vintage comme étant centrée sur l’humain, assortie d’une compréhension complexe de la chaîne d’approvisionnement de la mode et de la façon dont elle affecte indûment les fournisseurs qui sont à la merci des marques.

Pour en savoir plus sur Zazi Vintage, vous pouvez visiter leur site web, zazivintage.com ou les suivre sur Instagram @ZaziVintage.

Cet article a été traduit et édité en français par Julia Garel.

Crédit : Fashion News Bytes.