« Un français sur cinq s’habille sportwear au quotidien »

Une étude réalisée par l’Union Sport & Cycle (syndicat professionnel dont la mission est de promouvoir le sport pour tous), en partenariat avec le Défi et Promas, confirme l’importance d’un phénomène observable au quotidien : le sport et la mode ont des liens de plus en plus étroits. Chez les français en tout cas : la moitié d’entre eux consomme des articles sportifs. Ce vaste pourcentage atteste que ces habitudes vestimentaires ne sont pas forcements liées à la pratique d’un sport : on achète des vêtements de sports pour leur confort et leur technicité mais aussi pour leur look.

Quelques chiffres révélant l’intensité de ce mouvement de fond : un français sur cinq s’habille sportwear au quotidien affirme l’étude réalisée sur un échantillon représentatif de 5000 personnes. 31 pour cent des hommes (de 16 à 29 ans) déclarent « être lookés sportwear ». Les vêtements sportifs représentent donc un marché en plein essor, notamment pour les clubs sportifs qui voient dans ce mouvement une source potentielle considérable de revenus, en particulier grace à la vente de maillots.

Conquérir de nouveaux marchés grâce aux maillots replicas

Ces maillots sont identifiés par les clubs comme un levier essentiel pour conquérir de nouveaux marchés, notamment à l’international. En effet, *un tiers des 16-29 ans portent des maillots de football en usage lifestyle et 3,6 millions de Français déclarent porter des maillots de sport dans la vie de tous les jours. Parmi les français qui portent des vêtements sportifs, 68 pour cent le font chez eux, 42 pour cent le font pour leurs loisirs, 41 pour cent les portent à l’exterieur. Notons ce chiffre saisissant : seuls 29 pour cent des français achetant un vêtement sportif le portent pour une activité sportive.

« Un français sur cinq s’habille sportwear au quotidien »

Ce phénomène a particulièrement été bien exploité par le Paris Saint Germain qui fait même figure de pionnier dans ce domaine : la progression des ventes de maillots du club ces dernières années est fulgurante. Le PSG multiplie par ailleurs les initiatives pour se rapprocher davantage encore du monde de la mode et galvaniser le commerce de produits replicas, en France et à l’étranger. En mettant sur le marché la collection « Jordan », ou en s’associant avec le créateur de mode indien Manish Arora à l’automne dernier, le club s’est même offert un incontestable accélérateur d’exposition, de notoriété et de business grâce à la conquête de marchés sur de nouveaux territoires (Asie, Amérique du Nord notamment).

« Plus que jamais, le sport devient un marqueur social et un enjeu de mode notamment pour les plus jeunes, affirme Virgile Caillet, délégué général de l’Union Sport & Cycle. Cette tendance sport-fashion est devenue un véritable levier de développement économique et de conquête de marchés à l’international, notamment pour les clubs sportifs ». Rien que pour le PSG, le marchandising représente plus de 55 millions d’euros pour le club (chiffre de la saison 2017-2018). A titre de comparaison, ce chiffre était de 14 millions pour la saison 2011-2012. Un phénomène qui ne montre aucun signe de ralentissement pour l’instant, bien au contraire. Pour la saison 2018-2019, le club annonce la vente de plus d’un million de maillots du PSG vendus dans le monde, soit + 25 pour cent par rapport à la saison précédente, notamment grâce à la collection Jordan qui a fait augmenter les ventes de maillots aux Etats-Unis de 470 pour cent. Rien que le week end suivant l’annonce du partenariat PSG/ Jordan, le club avait écoulé 40000 maillots.

Crédit photo : Psg,nike dr

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS