• Home
  • Actualite
  • Business
  • « Une décision douloureuse » : les salons du Pitti sont définitivement annulés cette année

« Une décision douloureuse » : les salons du Pitti sont définitivement annulés cette année

By Herve Dewintre

5 juin 2020

Business

Le conseil d'administration de Pitti Immagine annonce via un communiqué avoir pris la décision de reporter ses salons physiques initialement prévus en septembre 2020 à Florence (Pitti Uomo, Bimbo, Filati, Frangranze et Super) à janvier 2021: ce conseil d’administration, présidé par Claudio Marenzi, s’est tenu par vidéoconférence ce jeudi 04 juin. Les discussions ont été longues. Plusieurs motifs basés sur les données fournis par le PDG, Raffaello Napoleone, et par le directeur général, Agostino Poletto, ont entrainé cette décision, la principale étant le nombre insuffisant de confirmations de présence de la part des acheteurs habituels.

« Une décision très douleureuse mais inévitable » clame Claudio Marenzi, président de Pitti Immagine qui précise : cette décision a été dictée par les difficultés opérationnelles et économiques dans lesquelles se trouvent la majorité des entreprises manufacturières et des détaillants - magasins, grands magasins – mais aussi par les incertitudes pesant sur les modalités de voyage d'un pays à l'autre, y compris les restrictions de quarantaine. Ces incertitudes ont évidemment conditionné les projets des acheteurs internationaux. » Le président du Pitti Immagine pointe aussi du doigt l’attentisme du gouvernement italien qui a fortement affecté les décisions des exposants. « L'approbation très récente du décret italien relatif au fonds 394/81 est enfin un bon signe, même si les effets se feront surtout sentir dès l'automne prochain. »

La plateforme Pitti Connect sera ouverte à tous les exposants pendant tout l'été

Reste un espoir pour connecter les entreprises manufacturières et les acheteurs : le digital. « Encouragé par le travail et l'investissement réalisés pour lancer la plateforme Pitti Connect, ainsi que l'approbation et l'intérêt que cette initiative suscite auprès des membres du métier, Pitti Immagine a décidé de concentrer son énergie cet été sur une version entièrement numérique des salons » indique le communiqué. Cette version numérique sera ouverte à tous les exposants. Elle a reçu une aide décisive de l’Agence Italienne du commerce (Agenzia ICE).

«Nous allons maintenant consacrer toutes nos ressources aux salons numériques Pitti Connect», ajoute Raffaello Napoleone, PDG de Pitti Immagine qui ajoute : Nous sommes très confiants dans notre capacité à proposer aux entreprises les services permettant de répondre à leurs besoins commerciaux et promotionnels, notamment en cette période de saison. Les avis des entreprises concernées sur les nouvelles fonctionnalités de la plateforme au cours de ces dernières semaines ont été nettement positifs. »

La nouvelle plateforme numérique sera active à partir de fin juin, première semaine de juillet, afin d'aider les entreprises à respecter le calendrier traditionnel des ventes. Elle sera étendue à tout le mois de septembre. « Pitti Connect est un outil de mise en réseau avancé qui permettra aux exposants d'augmenter leur visibilité auprès de dizaines de milliers d'acheteurs qualifiés. Elle permettra d’activer des contacts commerciaux de qualité, mais aussi de soutenir les entreprises dans la gestion des commandes, et enfin d’organiser des événements et des présentations en direct.

Le communiqué est formel : Pitti Connect sera bien plus qu'un showroom virtuel. Il aura la même disposition éditoriale que le Pitti physique : collections et produits présentés selon des itinéraires thématiques, événements, projets spéciaux avec des invités de premier plan, promotion des talents émergents, conférences et discussions autour de sujets d’actualité, collaborations et partenariats avec les médias seront conservés. Cette alternative virtuelle ne compensera pas cependant le manque à gagner pour la ville de Florence qui bénéficiait largement de l’attrait international de ces rendez-vous incontournables de l’industrie de la mode.

Crédit photo : Pitti Immagine