Une étude dévoile les habitudes des consommateurs du luxe

Dans son sixième rapport annuel True-Luxury Global Consumer Insight, le Boston Consulting Group en partenariat avec la Fondation Altagamma, révèle qu’en 2018, les 425 millions de consommateurs de luxe dans le monde ont dépensé environ 920 milliards d'euros. À noter que le luxe expérientiel, qui représente 590 milliards d'euros a augmenté de cinq pour cent par rapport à 2017. Il est plus fort donc que le luxe personnel qui se situe à 330 milliards d'euros soit une hausse de trois pour cent par rapport à 2017.

La génération Z qui ne représente que quatre pour cent des consommateurs de luxe, a un ensemble distinct de comportements et de valeurs qui la rend unique aux yeux des marques. Ils sont par exemple plus axés sur la durabilité et plus engagés sur les médias sociaux que les générations précédentes. 67 pour cent des membres de la génération Z achètent des articles issus de collaborations, 64 pour cent d’entre eux mettent l'accent sur le développement durable lorsqu'ils prennent leurs décisions d'achat. 95 pour cent utilisent les médias sociaux pour interagir avec des marques de luxe, des blogueurs ou des pairs des médias sociaux et 57 pour cent prend en compte la valeur de revente lors de l'achat de produits de luxe.

Sous l'impulsion de Millennials et des Chinois, la consommation devrait atteindre environ 1256 milliards d'euros en 2025 (avec un taux de croissance annuel de 4 à 5 pour cent) et le nombre total de consommateurs devrait atteindre près de 500 millions de personnes.

L'échantillon analysé par l'étude représente 18,5 millions de grands consommateurs (sur un total de 425 millions de consommateurs de luxe) qui ont dépensé 278 milliards d'euros en 2018. Ainsi, quatre pour cent des consommateurs de luxe sont responsables de 30 pour cent de la consommation totale.

Photo : Pixabay
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS