• Home
  • Actualite
  • Business
  • VF révise à la baisse ses perspectives pour 2023

VF révise à la baisse ses perspectives pour 2023

By Odile Mopin

27 oct. 2022

Business

Image: The North Face

Le géant de l’outdoor américain VF Corporation vient de publier ses résultats du second trimestre pour son exercice décalé 2023. La performance s’est équilibrée, mais reste décevante, inférieure aux prévisions.

Des résultats, qui associés à l'incertitude de l'environnement géopolitique et de la conjoncture actuelle, conduisent le groupe à réviser ses perspectives de bénéfices. Il s’agit aussi de refléter les impacts négatifs des fluctuations des taux de change, l’augmentation des niveaux de stocks et l’impact des promotions accrue sur le marché. Le chiffre d'affaires global devrait être en hausse d'environ 5 à 6 pour cent (en dollars constants) soit en deçà des prévisions précédentes, qui tablaient sur une progression de 7 pour cent.

Le chiffre d’affaires se monte à 3,1 milliards de dollars (3,09 milliards d’euros), en hausse de 2 pour cent en dollars constants mais en baisse de 4 pour cent en prenant en compte les fluctuations des taux de change. Tandis que la perte d'exploitation s’établit à 90,8 millions de dollars (90,4 millions d’euros). Sur une base ajustée, le bénéfice d'exploitation a diminué de 29 pour cent, (de 22 pour cent en dollars constants) à 378,7 millions de dollars (377,3 millions d’euros). Enfin, la marge opérationnelle ajustée a diminué de 440 points de base à 12,3 pour cent.

L’impact des taux s’est particulièrement fait sentir sur Van’s et Dickies, tandis que The North Face et Timberland restent sur une dynamique positive. Enfin, un recul des ventes dans la zone Amériques (notamment dû à un regain de l’activité promotionnelle aux Etats-Unis) n’a que partiellement été compensé par l’augmentation de l’activité dans les zones EMEA et Asie-Pacifique.

« La performance équilibrée de VF au deuxième trimestre démontre la résilience de notre portefeuille de marques face à un marché mondial perturbé. Nos marques emblématiques continuent de bénéficier des vents favorables dans les secteurs de l’outdoor tandis que nous devons relever des défis à court terme chez Vans. Compte tenu de l'environnement difficile, nous agissons de manière proactive pour générer une augmentation des revenus tout au long de l'année tout en protégeant la rentabilité en contrôlant étroitement toutes les dépenses non stratégiques », a commenté Steve Rendle, le président de VF.

VF CORP