• Home
  • Actualite
  • Business
  • Visée par plusieurs plaintes, Vinted passe au contrôle du CEPD

Visée par plusieurs plaintes, Vinted passe au contrôle du CEPD

By Julia Garel

18 nov. 2021

Business

Crédit : Unsplash, Fernando Lavin

La plateforme de seconde main Vinted fait l’objet d’un contrôle par des autorités de protection des données européennes. Cet examen fait suite à de nombreuses plaintes visant la société lituanienne et plus spécifiquement la demande par celle-ci d’une copie de la carte d’identité de ses utilisateurs.

Vinted sous le feu des critiques

Basée en Lituanie, l’entreprise Vinted fait actuellement l’objet d’un contrôle mené par un groupe de travail international, composé des autorités de protection des données française, lituanienne et polonaise. Ce contrôle s’effectue en collaboration avec le Comité Européen de la Protection des Données (CEPD). La première réunion a eu lieu le 8 novembre dernier.

Le groupe de travail s’intéresse tout particulièrement à une demande de la part de Vinted à l’encontre de ses utilisateurs, exigeant l’envoi d’une copie numérisée de la carte d’identité afin de débloquer le montant des transactions effectuées sur le compte d’un utilisateur, indique le site web de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL). L’organisation indique que les contrôles porteront également sur la base légale associée à ce dispositif. Cette base légale « est ce qui autorise légalement la mise en œuvre d’un traitement de donnée personnelle », explique le CNIL. La procédure et les critères pour bloquer un compte ainsi que les durées de conservation des données seront également examinés.

Cela n’est pas la première fois que Vinted se retrouve sous le feu des critiques. En mai 2021, l’association de consommateurs UFC-Que Choisir avait lancé une action de groupe contre la société, l’accusant de « pratique commerciale trompeuse » en raison d’une commission « soi-disant optionnelle » facturée lors de chaque transaction.

Vinted comptabilise plus de 16 millions d’abonnés en France et revendique plus de 45 millions de membres dans le monde. L’entreprise a annoncé en mai 2021 avoir levé 250 millions d’euros pour se développer dans de nouveaux pays.

Vous ne voulez manquer aucune actualité liée à l'industrie de la mode ? N'attendez plus et faites comme de nombreux autres professionnels du secteur : Inscrivez-vous à la newsletter de FashionUnited !