Vivarte acte la cession de Naf Naf à un consortium chinois

Vivarte a annoncé mercredi avoir acté le rachat de son enseigne de prêt-à-porter Naf Naf par un consortium d'investisseurs, mené par le groupe chinois multimarques de mode La Chapelle, qui devrait reprendre l'intégralité des boutiques, sauf une.

"Désireux de permettre à Naf Naf d'exploiter pleinement son potentiel, Vivarte a naturellement retenu La Chapelle & Co. pour poursuivre le développement de l'enseigne", affirme Vivarte dans un communiqué.

Avec cette opération, le groupe La Chapelle & Co, co-acheteur de Naf Naf avec le fonds d'investissements privé Star Platinum Capital et le cabinet de conseil East Links, "réalise sa première acquisition en dehors de la Chine", selon la même source.

L'enseigne Naf Naf, qui emploie 920 personnes en équivalent temps plein, était en vente depuis mars 2017. Ses syndicats avaient annoncé début janvier que Vivarte était entré en "négociation exclusive" avec le groupe chinois. Naf Naf compte environ 350 boutiques en France et à l'étranger. Selon ce qu'avaient dit les syndicats en janvier, toutes seront reprises par La Chapelle, sauf une, située sur les Champs-Elysées à Paris et actuellement fermée pour travaux.

Vivarte ne détaillait pas mercredi les conditions de la cession de Naf Naf, ni son montant. "Nous sommes heureux de l'accord conclu avec La Chapelle & Co. qui garantit à Naf Naf et ses collaborateurs les meilleures conditions de reprise aujourd'hui, et les meilleures perspectives de croissance demain", souligne le PDG de Vivarte, Patrick Puy, cité dans le communiqué.

Leader du marché chinois dans le secteur du prêt-à-porter féminin de masse, La Chapelle, à la tête d'un réseau de 9.448 points de vente exclusivement implanté en Chine, emploie 37.554 collaborateurs. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 1,2 milliard d'euros. En 2017, Naf Naf a enregistré pour sa part un chiffre d'affaires de 208 millions d'euros.

Le groupe Vivarte, connu pour ses marques La Halle, Minelli, San Marina, CosmoParis et Caroll, est engagé depuis plusieurs mois dans un plan de cessions et de restructuration. Il a déjà vendu Kookaï, Pataugas, Merkal et André. L'enseigne de chaussures Besson devrait être la prochaine.

Vivarte a vu son chiffre d'affaires baisser d'environ 18 pour cent en 2017, à 1,8 milliard d'euros, et a enregistré une perte de 305 millions d'euros. (AFP)

Crédit photo : Naf Naf Facebook