Le groupe Vivarte a annoncé jeudi avoir finalisé la cession de sa filiale Besson Chaussures au fonds français d'investissement Weinberg Capital Partners et au groupe Philippe Ginestet qui comprend notamment les marques Tati et Gifi.

Les négociations exclusives avaient démarré en mai et le montant de l'opération n'a pas été dévoilé. Les deux repreneurs se sont engagés à reprendre l'ensemble des magasins et les 47 collaborateurs du siège de Besson Chaussures.

"Avec cette opération, Vivarte accélère le recentrage de ses activités en périphérie autour de son enseigne phare, La Halle, dont les synergies fortes entre ses offres prêt-à-porter et chaussures assurent la relance de l'enseigne depuis trois ans, et lui ouvrent de belles perspectives de croissance", a indiqué Patrick Puy, le président de Vivarte, dans un communiqué.

L'opération avait reçu le feu vert de l'Autorité de la concurrence fin juillet. Lancée au début des années 1980 par les frères Besson, la marque qui était détenue à 100 pourcent par Vivarte a conclu l'année 2017 avec un chiffre d'affaires de 264,8 millions d'euros, réalisé grâce à la vente de près de 13 millions de chaussures via son réseau en périphérie de 133 magasins sous gérance. Le fonds Weinberg Capital Parners est dirigé par deux anciens du groupe PPR (aujourd'hui Kering). (AFP)

 

Related Products

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS