• Home
  • Actualite
  • Business
  • Vivarte, réduit à Caroll et Minelli, a perdu 26 pour cent de CA sur 2019-20

Vivarte, réduit à Caroll et Minelli, a perdu 26 pour cent de CA sur 2019-20

By AFP

22 déc. 2020

Business

Paris - Le groupe de distribution textile Vivarte, qui a cédé son ancien fleuron La Halle en juillet et compte aujourd’hui les deux enseignes Caroll et Minelli, a perdu 26 pour cent de chiffre d’affaires à périmètre comparable lors de l’exercice comptable clos au 31 août, selon un communiqué mardi. Les ventes du groupe (hors La Halle donc) s’établissent à 265,6 millions d’euros, dont 172 pour Caroll. Le groupe explique la baisse par “la fermeture répétée, en France et à l’international, de la quasi-totalité des magasins et des points de vente, ainsi que l’arrêt des flux touristiques causé par la pandémie de Covid-19”.

La fin d’année 2019 et le début 2020 ont aussi été perturbés par des mouvements sociaux en France (contestation de la réforme des retraites, Gilets jaunes). L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) du groupe est négatif à -20,3 millions d’euros, en raison de “ventes affaiblies” et d’un “niveau de marge compressé”.

Vivarte avertit que son réseau physique devrait continuer à souffrir de la crise sanitaire sur 2020-21, mais estime que les ventes en ligne seront un “relais de croissance structurant pour l’avenir”, et vise une proportion de vente en ligne pour les deux marques à “deux chiffres dès l’année prochaine”.

Cité dans le communiqué, le patron de Vivarte Patrick Puy a estimé que “la chute structurelle” de la vente en magasin, “cumulée aux aléas conjoncturels que nous connaissons depuis plusieurs mois vont (…) redessiner rapidement les contours du marché”.

Il se dit néanmoins confiant “en la résilience de (ses) deux marques, qui se concentreront dans les prochains mois sur la croissance rentable”.

Depuis l’arrivée de Patrick Puy, spécialiste des restructurations, à la tête de Vivarte en juillet 2017, plusieurs enseignes (Chevignon, Cosmoparis, André, Kookaï, Naf Naf, Besson) ont été cédées.

En juillet, environ 60 pour cent des 5.500 emplois de l’enseigne de chaussures et de vêtements La Halle avaient été préservés grâce à la reprise partielle par différents concurrents, dont le groupe Beaumanoir (Morgan) et l’enseigne Chaussea, à la satisfaction des syndicats. (AFP)

Crédit : Minelli Facebook