• Home
  • Actualite
  • Business
  • Zannier, la saga continue: accord signé pour le plan social

Zannier, la saga continue: accord signé pour le plan social

By AFP

27 févr. 2015

Business

Les syndicats du groupe de mode pour enfants Zannier (Catimini, Chipie) ont signé à l'unanimité un accord sur les mesures d'accompagnement liées à un plan social qui impacte près de 240 postes, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. "Une consultation du Comité d'Entreprise unanimement favorable a été rendue et un accord collectif majoritaire a été signé", indique la direction dans un communiqué transmis à l'AFP vendredi, au lendemain de la dernière séance de négociations.

Des mesures jugées encore trop légères

L'accord signé par les quatre syndicats CFDT, CGT, CFTC et CFE-CGC prévoit notamment un congé de reclassement de 12 mois avec 100 pour cent du salaire net et des indemnités supra-légales allant de 500 à 700 euros par année d'ancienneté, selon Délia Ruiz (CFDT, majoritaire). Ces mesures "restent encore légères à notre sens", "on a l'impression d'être bradé", a réagi la déléguée syndicale opposée à la signature, contre l'avis de son syndicat mais en accord avec "la majorité" des salariés, consultés au préalable. "Ce n'est pas énorme au vu des moyens du groupe Zannier qui gère 3.500 personnes dans le monde, et près de 1.860 en France", ajoute Mme Ruiz, employée au siège historique de Chipie à Carcassonne (Aude), qui va fermer ses portes au même titre que le site de Zannier à Saint-Maur des Fossés (Val-de-Marne).

Annoncé en novembre, le Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévoit des suppressions de postes et des modifications de contrat, des salariés se voyant proposer des mobilités internes. Dans son communiqué, l'entreprise fait part de sa "grande satisfaction dans ce contexte socialement délicat" et précise que l'administration du travail "devra maintenant se prononcer sur la validation du projet", comme la loi l'oblige. (AFP)

Zannier