Pour son exercice de l'année 2008, le groupe de luxe italien Aeffe, notamment détenteur des marques Alberta Ferretti, Moschino, Jean Paul Gaultier (sous licences) et Pollini, a vu sa croissance progresser de 3,2 % par rapport à 2007, pour atteindre 297 millions d'euros de chiffre d'affaires. Les bénéfices du secteur prêt à porter ont grimpé de 4% à 239,1 millions d'euros, alors que les ventes des chaussures et de la maroquinerie sont en hausse de 1,2% (CA de 75,4 millions d'euros).

Résistance de deux marques phares

Bonne nouvelle pour Moschino et Alberta Ferretti qui affichent des ventes en 2008 en hausse de 6,4% et 4,7% respectivement pendant que l'activité des griffes Pollini et Jean Paul Gaultier a diminué : les ventes des chaussures Pollini ont reculé de 2,5% et le groupe de mode a vu les ventes des produits de la marque en licence du créateur français chuter de 4,2%. En ce qui concerne son activité en Europe, Aeffe n' a enregistré qu'une légère hausse, soit +1,1%. Son marché russe se porte bien : ventes en hausse de 11,8%. Flexion (de 2,8%) de l'activité du groupe aux États-Unis (sans compter les récettes des ventes des collections Narciso Rodriguez) et au Japon (8,4%). Cependent, sa croissance dans le reste du monde reste constant à 16,5% soit 42,5 millions d'euros.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS