Appel à tous les étudiants ; Comment réussir comme designer de mode

Vous allez commencer votre dernière année pour obtenir votre diplôme. Mentalement, vous vous voyez déjà à la cérémonie de remise des diplômes emplis de panache et de possibilités. Ensuite, vous allez prendre votre départ et courir, tel un chasseur au sein d'une meute surpeuplée. Oui, on vous l'a déjà dit, il y a trop de diplômés pour le nombre de postes dans l'industrie de la mode, mais cette vérité, bien qu’effrayante, ne vous fait pas changer d'avis. Vous avez hâte d'être sur la piste de ce premier poste. Mais en attendant ce jour, vous vous demandez secrètement comment vous pouvez vous y préparer. Comment pouvez-vous vous démarquer ?

Revenons un peu en arrière. Avec un peu de chance, vous avez préparé le terrain et vous êtes inscrits dans une école prestigieuse. La reconnaissance du "nom de l'école" peut ouvrir des portes et ajouter de la crédibilité à votre CV. Une bonne école de mode devrait proposer dans son programme un mélange parfait de créativité et d'artisanat, et aura cultivé des liens avec l'industrie fournissant ainsi des pistes solides de stages, et des possibilités pour apprendre grâce à des professionnels devenus enseignants ainsi qu’à des intervenants extérieurs. Afin de fréquenter la meilleure école, cela pourrait vouloir impliquer que vous avez traversé la moitié du pays, loin de toutes les personnes que vous connaissez, mais c'était nécessaire.

Comment réussir comme designer de mode : Une audace véritable

Lancer de belles paroles comme votre "passion, c'est la mode" vous met de suite hors propos, la formule est aujourd'hui un cliché vide. L'audace, cependant, est extrêmement appropriée dans l'industrie d'aujourd'hui. Cela ne s'apprend pas à l'école, en particulier dans le système éducatif actuel qui a tendance à couver les élèves et qui peut faire en sorte que les éducateurs s'inclinent devant les manipulations des parents d'un côté et des entreprises de l'autre. Néanmoins et sans aucun doute, un diplômé avec un niveau moyen qui a de l'audace ne ressemble en rien à un étudiant brillant qui n'en a pas.

Estimer l'artisanat et la créativité de la même manière

Apprenez à dessiner. Même si beaucoup de postes dans la mode ont minimisé le dessin en faveur de l'illustration numérique, en particulier dans les entreprises de la grande distribution, rien ne remplace un beau croquis. L'illustration est le seule languequi peut aussi vraiment saisir la créativité unique qui vit en vous. Les employeurs espèrent avoir un aperçu de cela. Au travail, un dessin technique de mode réduira votre vision à un système pratique de nombres et de terminologie technique, mais dans votre portfolio, un croquis évocateur peut magnifier vos idées en vêtements de cérémonie divins dont on se souviendra.

Apprenez à spécifier techniquement vos vêtements avec soin. Comprenez le pouvoir du détail et analysez, de manière obsessive, la construction des vêtements: finitions, fermetures, endroits des coutures, surprises intérieures. Les étudiants ignorent en général les humbles attributs des vêtements pour une déclaration grandiose sur les podiums des défilés. L'exécution de votre vision, ou de celle de quelqu'un d'autre, dépend de la compréhension des menus détails qui ne peuvent être laissés au hasard.

Appel à tous les étudiants ; Comment réussir comme designer de mode

Les programmes de mode sont créés pour imiter les exigences de l'emploi au sein d'une entreprise de mode. Et pourtant, on sait que travailler dans l'industrie de la mode n'a rien à voir avec l'école. Votre courbe d'apprentissage sera escarpée dans les premières années suivant l’obtention de votre diplôme. Plus personne ne s'inquiète de votre moyenne. Écoutez, observez, aspirez à impressionner et adaptez-vous en douceur aux nouvelles manières de faire les choses, quelque soit la façon dont vous avez appris.

Faites un stage pendant les vacances d'été avant la dernière année ; faites-en un autre si vous le pouvez pendant le semestre d'automne. Et sachez que vous devrez peut-être encore en accepter un autre à la fin de vos études puisque les postes pour débuter sont de plus en plus occupés par des stagiaires, laissant peu de possibilité de pouvoir gagner sa vie. Malheureusement, il est commun que ces derniers ne soient pas payés. En regardant les choses du bon côté, vous serez plongés dans la culture d'une entreprise de mode pour observer directement ce qui se fait de mieux et de pire dans les activités quotidiennes.

Appel à tous les étudiants ; Comment réussir comme designer de mode

Comment réussir comme designer de mode : Formation par immersion

Ce que vous apprendrez en stage sera précieux, bien que difficile à quantifier, donc vous ne vous en rendrez peut-être même pas compte. Essayez d'apprécier l'environnement des différents échelons du marché (par exemple : détaillant de la grande distribution ; petite marque contemporaine ; marque de créateur), afin de commencer à voir où vous vous sentez le mieux. Commencez à façonner votre propre carrière en ne comptant pas sur votre école pour vous trouver le stage parfait. Volez de vos propres ailes, localisez les personnes à la tête des RH et contactez-les. Quand vous obtenez un poste rémunéré, les habitudes et le vocabulaire que vous avez assimilés pendant vos stages les pousseront à se demander comment ils faisaient sans vous. N'oubliez pas : votre employeur ne vous formera pas. Beaucoup ont tendance à attendre des assistants qu’ils apprennent tout du jour au lendemain par immersion. Les stages, donc, seront peut-être la seule formation que vous aurez.

Soyez honnêtes envers vous-mêmes

Cette dernière directive devient plus difficile à mettre en place par les diplômés quand ils quittent l'école écrasés par les dettes et accablés par une concurrence forte pour les postes. Cependant, cherchez votre premier emploi de manière avisée. Faites en sorte que ce soit dans le domaine du marché dans lequel vous vous voyez encore travailler dans cinq ans. Ne postulez pas chez Macy’s (même s'ils payent bien, et qu'ils payent aussi les stagiaires) si votre rêve est de travailler un jour chez Valentino. Reconnaissez que dans le diagramme de Venn, Valentino et Macy’s ne se croisent pas. Il y a un effet minimum de capillarité dans l'industrie : les entreprises de luxe n'emploieront que des designers ayant de l'expérience dans la création de silhouettes, dans le sourçage de tissus et la compréhension des clients en association avec le marché du luxe. Les entreprises de la grande distribution feront toujours le choix d'embaucher un designer habitué à la vitesse des unités en mouvement, compétent dans la création pour une démographie particulière et initié aux questions des niveaux de prix. Il est difficile pour un diplômé recherchant désespérément à mettre le doigt sur un emploi desimplement remarquer ce choix à faire lorsqu’il y est conforonté alors que ses premiers choix peuvent déterminer la suite de sa carrière.

Faites preuve de bon sens

L'ignorance n'est jamais adorable. Faites des recherches sur l’entreprise pour laquelle vous postulez et communiquez votre enthousiasme et vos connaissances sur sesactivités, sesproduits et consommateurs. L'aura que vous avez pour simplement obtenir un emploi – n'importe lequel – ne vous fera pas être embauchés. Au cours de votre dernière année d'école, vous devez déjà réseauter sur LinkedIn, lire FashionUnited.fr, le Business of Fashion et autres journaux de la profession, en notant les noms des designers en chef de vos entreprises préférées, en préparant un plan d'attaque. Tous les contacts que nous crééez lors des stages peuvent mener à d'autres contacts. Faites des recherches sur les recruteurs de mode : l’entreprisedans laquelle vous souhaitez travailler est peut-être l’un de leurs clients. Ce n'est que par des recherches que vous pourrez commencer à comprendre lesquels seront les mieux à même de vous donner une place.

Pour finir, vous terminerez peut-être l'école avec les résultats les plus élevés, un superbe portfolio, un CV professionnel et une stratégie solide pour trouver le poste de vos rêves et vous subirez malgré tout une suite dramatique de rejets et de déceptions. Un ami designer ajoute simplement à la liste ci-dessus : vous devez être au bon endroit au bon moment. C'est là que l’audace est utile. Vous devez rebondir après chaque revers et continuer à vous montrer.

Par l'éditrice invitée Jackie Mallon, qui enseigne à la faculté de NYC dans divers programmes de mode et est l'auteur de 'Silk for the Feed Dogs', un roman ayant pour cadre l'industrie internationale de la mode.

Photo's: Jackie Mallon

Appel à tous les étudiants ; Comment réussir comme designer de mode Au mois d'août, FashionUnited se centrera sur "Travailler dans la Mode". Cliquez ici pour lire les sujets sur ce thème.
 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS