Apprendre, se former et se cultiver durant la période de confinement

Les mesures de confinement qui immobilisent aujourd'hui la France et ses pays voisins, ont amené le gouvernement à agir pour que les élèves et étudiants puissent continuer à suivre les programmes pédagogiques prévus. Aussi, le ministère de l'éducation nationale a mis en place l'opération « Nation Apprenante ». Celle-ci inclut un plan de continuité pédagogique visant à « maintenir un lien pédagogique entre les professeurs et les élèves, à entretenir les connaissances déjà acquises par les élèves tout en permettant l’acquisition de nouveaux savoirs », précise le site du ministère de l'éducation nationale. En France, la plupart des écoles de mode et centres de formation ont ainsi instauré des mesures pédagogiques à distance afin de poursuivre le programme.

Contacté par FashionUnited, l’IFM explique avoir « mis en place une continuité pédagogique pour les programmes pour lesquels cela était possible, avec formation de professeurs aux outils disponibles, planification de cours en ligne, rendez-vous individuels profs/élèves, coaching en ligne... ». Pour les élèves en formation de management, l’école maintient donc un programme de cours « qui reste à peu près le même, » via la plateforme de vidéoconférence Zoom. Les programmes de création et stylisme sont, eux, plus compliqués à maintenir. L’école indique cependant que, sur ces programmes, les professeurs vont renforcer le coaching individuel à distance. L’IFM a par ailleurs précisé qu’une réflexion sur une éventuelle adaptation des évaluations était en cours.

Cours en ligne, ouverture des fonds documentaire et webinar

En dehors du contexte des études universitaires, la thématique de l’apprentissage occupe également l’esprit des habitants confinés chez eux, soucieux d’occuper intelligemment ce temps mort dont on ne connaît pas encore la fin. Pour y répondre, la Bibliothèque Publique d’Information du centre Pompidou « propose un accès ouvert à son offre de cours en ligne pour les usagers de la Bpi et tous ceux qui sont confinés chez eux », précise-t-elle sur son site web.

Pour sa part, Bloomsbury Fashion Central, la plateforme spécialisée dans la mode du groupe éditorial britannique Bloomsbury, offre un accès gratuit à l’ensemble de son offre digitale centrée sur des ressources éducatives, « pour soutenir l’enseignement des études de mode », précise l’institution dans un communiqué. En savoir plus...

Pour les détaillants et professionnels de la mode, la société Canvas8 propose un premier webinar le jeudi 26 mars portant sur les comportements des consommateurs dans le contexte de l’épidémie de Covid-19.

La période de confinement peut également être l'occasion de s'inscrire à un cours gratuit sur la plateforme online FutureLearn, spécialisée dans la diffusion de contenus éducatifs. Collaborateur de l'IFM lors du lancement de cours en ligne par l'institut, en décembre 2019, FutureLearn propose divers cours en lien avec le secteur de la mode comme par exemple : « Fashion and Sustainability : Understanding Luxury Fashion in a Changing World ».

Enfin, dans un registre plus culturel, la villa Noaille, le lieu qui accueille chaque année le festival international de mode, de photographie et d’accessoires de Hyères, propose un rendez-vous quotidien sur Instagram pour parler d’art. Chaque jour de la semaine, à 16h, l’organisme culturel parle d’œuvres inédites et fait découvrir à son audience, durant le week-end, l'histoire de la villa et du festival.

Pour en savoir plus sur les impacts du Covid-19 liés au secteur de la mode en France, rendez-vous sur notre page dédiée.
Pour ne louper aucune actualité internationale liée au Covid-19, rendez-vous sur notre page en anglais
.

Crédit : Unsplash

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS