Cette jeune femme quasi-inconnue de 25 ans succède aux femmes iconiques telles qu' Isabelle Adjani, Carla Bruni, Laure Manaudou et devient ainsi la nouvelle égérie du maroquinier de luxe.

"Béatrice est étonnante par son ingénuité teintée d'espièglerie et de glamour vrai. Elevée à Paris dans le XVIème arrondissement avec la double nationalité franco américaine, elle est partie à LA avec un vrai esprit d'aventurière. Béatrice est cultivée, parle cinq langues, elle est libre, sincère et audacieuse.

Elle incarne à la perfection les valeurs de notre Maison autour de l'Irrévérence parisienne et de la French Légèreté après Mistinguett, Arletty, Josephine Baker, Carla Bruni, Laure Manaudou et bien sûr Isabelle Adjani", a déclaré Marc Lelandais, Président de Lancel.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS