L'Institut Français de la Mode a accueilli, l'historienne et commissaire d’expositions, Florence Müller pour une conférence autour de la joaillerie haute couture. Si les bijoux précieux ne semblent jouer à l'origine qu'un simple rôle d'ornement décoratif, la haute couture va bouleverser l'univers de la bijouterie en lui instillant l'esprit de la mode.

Comment des couturiers modernistes comme Paul Poiret, Madeleine Vionnet et surtout Chanel vont-ils renverser la hiérarchie des valeurs dans les années 10-20 ? Ce sera notamment en plaçant au-dessus du coût des matières précieuses la valeur de la création. Les bijoux règnent aujourd'hui sur les podiums des défilés. Au point que le vêtement n'en constitue plus que l'accessoire.

Dernière révolution initiée par la haute couture, la joaillerie, ancien bastion du conformisme, vibre dorénavant aux rythmes de la mode. Chanel ou Dior dessinent une nouvelle hiérarchie de valeurs de la parure du XXIème siècle.

Florence Müller est l'auteur de " Paruriers, Bijoux de la Haute Couture ", Bruxelles, Fonds Mercator, 2006.

www.ifm-paris.com

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS