Caroll : saga d’une marque solaire

Lancée en 1963, la marque commence avec des tricots. Aujourd’hui elle rayonne avec un prêt-à-porter complet. Retour sur l'histoire d'un prénom.

L’époque était aux cheveux longs et aux jupes courtes, Françoise Hardy rythmait les sorties et les Rolling Stones déchainaient les foules. C’est l’époque à laquelle Raphaël Levy et Joseph Bigio ont en tête l’idée d’une femme belle et libre, bien dans ses vêtements. En 1963, ils lancent la marque Caroll qui décline alors des tricots seconde peau, doux et féminins. Une première boutique ouvre à Paris.

Caroll : saga d’une marque solaire

Une communication de connivence

C’est en 1980 que Caroll étoffe ses collections est devient une véritable marque de prêt-à-porter. L’époque est aux vestes cintrées et très épaulées, aux pièces structurées. La griffe va vite imposer son allure chic et ses matières impeccables. Le logo avec le soleil fait son apparition. La femme Caroll rayonne et se déploie en France. Repérée, elle devient en 1986 une filiale du groupe André devenu depuis Vivarte. En l'espace de quelques années, la marque a revu son positionnement et se rebaptise "Caroll Paris". Elle transforme toutes ses boutiques françaises avant de s'implanter à l'étranger. Dans les années 1993-1994, le réseau se compose de succursales et d'indépendants affiliés, commissionnés sur les ventes de produits de prêt-à-porter.

Place aux licences

L’enseigne qui s’adresse désormais aux 25-45 ans propose des collections de plus en plus larges et coordonne désormais sa mode à des accessoires (foulards, ceintures, sacs, chapeaux). En 1997, elle va même plus loin et élargit son territoire en lançant une politique active de développement de licences. Parfum, bijoux fantaisie ou encore chaussures et maillots de bain sont vendus sous la marque Caroll. Un magazine est même lancé pour garder le lien avec les clientes. Chez Caroll chaque détail compte et cela se resent aussi dans les collections avec une attention toute particulière mise sur le détail. La communication met cela en avant : le cadre de l’image est serré. Pas de visage, juste une allure, des détails qui font la silhouette Caroll.

Caroll : saga d’une marque solaire

Egérie pétillante

Début 2000, la marque se fixe comme objectif d'appliquer les codes du luxe à la distribution. Concept boutique épuré et communication chic, l’image monte en gamme. La campagne de l’hiver 2010 est confiée à Zoé Cassavetes qui réalise « 24H de la vie d’une femme ». Celle-ci installe une image sensuelle, fémine et gaie où la proximité avec la cliente est toujours de mise. Enfin, en 2013 et 2014, Caroll s’offre sa première égérie avec l’actrice, mannequin et maman Sienna Miller. Celle-ci met en valeur les pièces iconiques de la maison : le trench, le blouson, les pantalons, les blouses en partageant son style rock et chic. La campagne est une réussite dans le monde de la mode et fait l’adhésion auprès des clientes.

2017 : nouveau souffle

Avec l’arrivée de Sandrine Lilienfeld à la tête de l’enseigne l’arrivée de Sandrine Lilienfeld , Caroll se refait une beauté. Nouveau concept boutique, refonte du site internet et vision à 360° pour être toujours plus proche de la cliente. Plus connectée, elle suit les aspirations de la femme d’aujourd’hui et pense cross canal. La marque poursuit son histoire, bien dans son temps.

Photos : Caroll collection hiver 2017 – Publicité des débuts de Caroll – Campagne de communication avec Sienna Miller.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS