• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Ce qu'il faut savoir sur : Camaieu

Ce qu'il faut savoir sur : Camaieu

By Sharon Camara

2 janv. 2020

Mode

Fondée en 1984, Camaïeu est une enseigne de mode spécialisée dans le prêt-à-porter féminin. L’entreprise dispose de plus de 1000 magasins implantés dans 21 pays.

Création

Camaieu a été créée par Jean-Pierre Torck, Éric Vandendriessche, Jean Duforest et Dominique Debruyne. Quatre cadres ayant travaillé pour l'Association familiale Mulliez (AFM). L’entreprise de distribution de prêt-à-porter cible les femmes de 20 à 60 ans. En 2018, Camaïeu détient 11 pour cent de parts de marché du prêt-à-porter féminin en France. L’entreprise revendique un chiffre d'affaires de 750 millions d'euros réalisé dans 900 magasins dont 650 en France.

Évolution

En 2008, le distributeur de prêt-à-porter affiche un chiffre d'affaires de 709,1 millions d'euros. Sur le dernier trimestre, le chiffre d'affaires s'est élevé à 212,7 millions d'euros. Au cours de l'année, Camaïeu a ouvert 116 magasins dont 89 en succursales et fermé cinq magasins (France, Italie, Espagne, Pologne, République Tchèque, Belgique, Slovaquie, Moyen Orient et Russie) avec un réseau de 745 magasins dont 495 en France.

En mars 2011, Camaïeu part à la conquête de la Hongrie avec l’ouverture de huit magasins (dont six à Budapest) situés dans les principaux centres commerciaux. L’objectif de l’enseigne est de devenir une marque référence du prêt-à-porter féminin en Hongrie, avec une trentaine d’unités d’ici 2014.

En 2014, Camaïeu célèbre ses 30 ans. Pour l’occasion, l’entreprise française confirme sa stratégie omnicanale et sa position de leader de son secteur.

En 2017, Camaïeu, dont le siège social est à Roubaix (Nord), a réalisé un chiffre d'affaires de 718 millions d'euros contre 736 millions d'euros en 2016. En novembre 2017, Nicolas Woussen, l'ancien directeur financier de Showroomprive rejoint Camaïeu, comme directeur général adjoint finances. Diplômé de HEC, il a commencé sa carrière au sein du département fusions-acquisitions de Dresdner Kleinwort Wasserstein, avant de rejoindre les équipes de Casino en tant que directeur adjoint des fusions-acquisitions en Europe, en Asie, en Amérique latine et aux Etats-Unis, en 2005. Depuis 2010, il était directeur général délégué en charge des finances de Cdiscount et executive officer de Cnova.

En avril 2018, « My Camaïeu », la première collection de lingerie de l’enseigne est dévoilée en magasin et sur le site en ligne. La collection est composée de sous-vêtements et de pyjamas pour femmes et les prix varient entre 5 et 23 euros. En octobre 2018, la société Modacin, une holding financière propriétaire de Camaïeu, a demandé au tribunal de commerce de Lille la mise sous sauvegarde de l'enseigne de prêt-à-porter féminin ainsi que la nomination d’un administrateur judiciaire. La procédure est semblable au redressement judiciaire, car elle suspend le paiement des dettes de la part d'une entreprise en difficulté pour lui permettre de se relancer.

En décembre 2018, Modacin conclu un accord avec ses créanciers pour que « l'intégralité » de sa dette financière soit convertie contre « 100 pour cent du capital et des droits de vote ». En conséquence, le tribunal de commerce de Lille a décidé de sortir Modacin de la procédure de sauvegarde, engagée le 15 octobre. Les « créanciers séniors », notamment l'Européen CVC et les Américains Farallon et Carval, avaient prêté 459 millions d'euros. L'accord prévoit également un apport de fonds « entre 35 et 45 millions d'euros ».

En janvier 2019, Camaieu affiche un endettement de 460 millions d’euros pour un chiffre d’affaires de 718 millions d’euros, pour 85 millions d’euros d’Ebitda.

En juin 2019, neuf mois après avoir été nommé président, Nicolas Woussen quitte son poste chez Camaïeu. Il avait été embauché pour remplacer Elisabeth Cunin. En août 2019, Camaïeu choisi Joannes Soënen pour le poste de président. Après onze ans chez Tape-à-l’œil, dont il fut le directeur général à partir de 2007, il avait rejoint Jellej Jouets, le repreneur de Toys’r’Us France qu’il a dirigé à partir de fin 2018. Il avait débuté sa carrière à Camaïeu.

En mai 2019, Camaïeu se lance dans une transformation digitale. L’entreprise a baptisé son projet « Color 2024 ». Celui-ci vise à entamer un virage dans une stratégie omnicanale. Pour ce faire, le groupe nomme Ous Ouzzani au poste de directeur du digital. Il s’agit d’un ancien dirigeant du groupe Beaumanoir.

En janvier 2019, Camaïeu est rachetée par ses créanciers. Après une longue procédure de sauvegarde entamée en octobre 2018, les principaux créanciers de Camaïeu, les fonds d’investissement américains Farallon et Carval et le fonds européen CVC, ont pu racheter l’entreprise.

Actualité

En mai 2019, Camaïeu collabore avec Atelier Beaurepaire. Il s’agit de la rencontre entre une marque française de prêt-à-porter pour femme et un jeune label parisien connu pour ses tenues streetwear destinées à un public masculin. Le résultat est une collection capsule harmonieuse où des tenues très féminines, marque de fabrique de Camaieu, sont proposées avec des motifs colorés, wax, rappelant l’univers de l’Atelier Beaurepaire.

Vous voulez en savoir plus sur l’actualité mode? Inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter de FashionUnited . Faites comme un réseau important d'entrepreneurs, de chefs d'entreprise, de créateurs, d’acheteurs et autres professionnels de la mode qui reçoivent leur newsletter chaque semaine.

Photo : site web Camaïeu