Pour l'été 2009 Karl Lagerfeld a signé une collection haute couture pour Chanel inspirée par la "page blanche". Chez la maison de la rue Cambon, les femmes sont court vêtues en petites robes blanches rehaussées de quelques détails noirs rappelant le duo graphique cher à Gabrielle Chanel.

Le couturier confirme le retour du minimalisme : "Les clientes veulent quelque chose de nouveau, de différent, pas forcément du bling-bling et du clinquant qu'elles ont eu à un moment donné et encore chez Chanel on n'a pas trop donné là-dedans, a commenté Karl Lagerfeld.

Retour de la mode courte : exit la "théorie de l'ourlet"

Impossible de lire la conjoncture boursière dans les jupes sur les podiums ou se peut-il que les visionnaires de la haute couture, qui ont toujours une longueur d'avance pensent déjà à l'après-crise et à des jours meilleurs ? Le petit effet d'ourlet était aussi à l'ordre du jour chez Christian Lacroix où le corps se dévoile, les vestes rétrécissent et les robes sont courtes. Là, l'ourlet semble se moquer de la santé morose des marchés financiers chez le couturier arlésien, qui a présenté une garde-robe printemps-été composée de tenues légères pour des vacances entre terre et mer : marinière ou combinaison, broderies ou encore des drapés fleuris enroulés façon sirène.

Photo: Chanel

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS