• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Chanel : Virginie Viard impose sa sobriété

Chanel : Virginie Viard impose sa sobriété

By FashionUnited

3 mars 2020

Mode

« Bienvenu au défilé automne-hiver 2020-21 de Chanel. Les invités s'installent, le défilé commencera dans quelques instants ». La voix du documentariste Loïc Prigent accueille avec sobriété les internautes d'Instagram qui, depuis leurs smartphones, s'apprêtent à visionner le show Chanel.

Cette sobriété semble faire partie du décor de la maison de luxe depuis que Virginie Viard imagine les collections, loin de la folie des grandeurs de Karl Lagerfeld. En guise de décor justement : un parterre luisant qui reflète les silhouettes, une brume de matin d’hiver et des volumes en terrasse dont les courbes sont soulignées de liserés noirs Deux par deux, seul ou en groupe de trois, les modèles ont foulé le podium dans des tenues inspirés des sports équestres.

Des boutons-pression sur les tailleurs

Principale nouveauté et grande première cette saison : des boutons-pression sur les vestes de tailleur. Cela ne s'était encore jamais vu chez Chanel, selon l’AFP. De manière générale, dans cette collection, les boutons étaient bijoutés, tenant le rôle d’ornements précieux, parfois accompagnés de croix et de ceinture-bijoux. Les pantalons, eux-aussi ornés de boutons latéraux, s'ouvrent sur les jambes pour laisser apparaître la peau, les jupes, parfois coupées jusqu’aux hanches, laissent au corps une liberté de mouvement, tandis que les shorts se portent sur des collants en voile noir ou blanc.

La collection est inspirée du film de Claude Chabrol Les Biches sorti en 1968, et qui parle de l'amour entre une riche bourgeoise et une jeune fille bohème qui dessine des biches à la craie sur le Pont des Arts. Dans une vidéo postée sur Instagram par Chanel, l'actrice Margaret Qualley, révélation de "Once Upon A Time In Hollywood" de Quentin Tarantino et la top hollandaise Rianne Van Rompaey portant des pièces romantiques de la nouvelle collection se rencontrent sur cet emblématique pont parisien.

Quelques silhouettes en jaune clair ponctuent une longue suite de variation de noir et blanc. On retrouve notamment l’accent sur le col blanc, cher à Virginie Viard et déjà présent lors de sa première collection pour la maison, la collection croisière 2020, détail à l’inffluence grandissante, au vue des dernières collections de la saison

.

Cet article a été écrit par Julia Garel, en collaboration avec l'AFP.

Crédit : Chanel AW20, Catwalkpictures