• Home
  • Actualite
  • Mode
  • Chantelle lance son soutien-gorge recyclable via Ulule

Chantelle lance son soutien-gorge recyclable via Ulule

By Odile Mopin

22 avr. 2021

Mode

chantelle

Annoncé en septembre, finaliste des Trophées de la Mode Circulaire, à Lille, le premier soutien-gorge recyclable et zéro déchet de Chantelle sera lancé ces prochains jours. Ce produit de l’économie circulaire fait actuellement l’objet d’une campagne sur la plateforme de financement participatif Ulule.

Il a en effet semblé essentiel pour la marque d’aller à la rencontre des membres de la communauté Ulule, sensibles à la notion d’empreinte environnementale et œuvrant déjà pour une mode plus responsable. Il s’agit aussi, grâce à Ulule, de faire découvrir Chantelle One à de futurs ambassadeurs désireux d’encourager et soutenir la consommation circulaire.

L’entreprise familiale, qui conçoit de la lingerie depuis 1876, a travaillé sur une innovation technique : tous les matériaux du soutien-gorge sont fabriqués à partir d’une nouvelle fibre élastique, inédite et révolutionnaire, et 100 pour cent recyclable. Conçu sans solvant, ce nouveau polymère remplace les élasthannes habituels et autorise techniquement le mélange avec d’autres fibres comme le tulle, rendant le recyclage possible, qu’il s’agisse des déchets de coupe ou du produit fini en lui-même. En fin de vie, Chantelle One peut – être transformé et sa matière peut être utilisée pour la conception d’accessoires solides, destinés entre autres à la fabrication de nouveaux soutiens-gorge, ou d’armatures ou les fermoirs.

Chantelle

Produit à la commande dans l’usine historique du Groupe à Epernay, l’objectif est aussi de maîtriser sa production et limiter le gaspillage. Chantelle One sera lancé avec des offres pour encourager au recyclage du produit après utilisation : 20 euros pour tout soutien-gorge ramené et 7 euros pour tout bas sous forme de crédit. Ces crédits seront utilisables dans le réseau en propre Chantelle.

« Les femmes ont en moyenne dix soutiens-gorge dans leur garde-robe mais n’en utilisent vraiment que deux ou trois » avaient expliqué lors de la présentation du projet Guillaume Kretz, le directeur général de Chantelle, et Siléna Potelle, la directrice de création. Chez les plus jeunes, ce chiffre descend même à un ou deux. D’où l’idée de lutter contre la surconsommation et le gaspillage. D’autant que la confection d’un soutien-gorge, comportant de multiples pièces est complexe et génère beaucoup de déperdition de matières. Le groupe Chantelle, présidé par Patrick Kretz, regroupe aujourd’hui sous le nom de CL Studio les marques Passionata, Chantal Thomass, Femilet, Livera et Darjeeling.