« Falic Group », l’entreprise américaine propriété de la célèbre maison de couture Christian Lacroix serait en négociation avec un groupe d’investisseurs pour la revendre, selon explique le Wall Street Journal. Il semblerait que la crise frapperait de plein fouet la griffe mondialement connue et porterait un réel préjudice à ses ventes. D’après le journal local, les distributeurs de luxe américains Neiman Marcus, Saks, Nordstromou Barneys auraient réduit leurs achats aux couturiers de manière drastique et commenceraient à observer leurs conséquences.

Pour l’instant, Falic Group, dont la maison mère se situe en Floride et dirigée par les frères Simon, Jerôme y Leon Falic, n’a pas voulu faire de déclaration à ce sujet ni révéler l’identité du groupe investisseur qui serait intéressé par le rachat de la marque.

Falic avait acheté Christian Lacroix en 2005 au groupe LVMH et la maison de couture avait ouvert deux boutiques propres à New York et Las Vegas.

Portrait de Christian Lacroix:

En 1951, le 16 mai, il naît à Arles, en Provence dans une famille très portée sur l'élégance vestimentaire et la mode. Enfant, il rêve de voyages : Barcelone, Venise, Londres, etc. Il découvre dans le grenier de ses grands parents maternels des volumes reliés de La Mode Illustrée de 1860.

En 1970, il rencontre Jean-Jacques Picart, attaché de presse pour de nombreuses maisons de luxes dont Hermès, Guy Paulin et Jean Patou qui lui ouvrent leurs portes. Il rencontre également Françoise, sa future femme, qui le soutient lorsqu'il décide de se lancer dans la mode. En 1981, il entre chez le grand couturier Jean Patou

La Provence, les Cévennes (Tarabias), l'Espagne, Venise, Londres les traditions Gitanes, les corridas, la Camargue, les couleurs chaudes, les costumes et traditions du XVIIIe siècle du XIXe siècle et XXe siècle, les contes de fée l'inspirent. Ses créations sont des mélanges insensés de style qui plaisent. Il reçoit aux États-Unis l'Award du créateur étranger le plus influent.

En 1987, il ouvre alors sa propre maison de couture Christian Lacroix avec l'appui de la société de luxe Louis Vuitton Moët Hennessy SA, numéro un mondial du luxe dirigé par Bernard Arnault, et réalise son premier défilé de haute couture sur le thème de la Camargue, et d'Arles. Il est également nommé directeur artistique de la maison de couture Florentine Emilio Pucci.

En janvier 2005, suite à un désaccord sur la stratégie de développement de la maison Christian Lacroix entre Christian Lacroix et Bernard Arnault, et à des résultats chroniques jugés insuffisants par ce dernier, Bernard Arnault décide de vendre la maison de couture au groupe Falic Group pour un montant non communiqué. Le PDG de la maison de couture Geoffroy de la Bourdonnaye affirme que rien ne va changer dans l'activité de la maison Christian Lacroix.

La société Falic Group, des trois frères Falic, est une filiale basée en Floride de Duty Free America numéro deux de la distribution en boutique hors taxe aux États-Unis et leader en Amérique du sud.

 

Sur le même sujet

PLUS D'ACTUALITÉ

 

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EMPLOI

 

LES PLUS CONSULTÉS